Mon compte    |    Inscription

ciné-archives fonds audiovisuel du pcf mouvement ouvrier et démocratique

Catalogue d'exploitation

Version Impression
ACTIVITÉS DU COMITÉ D'ÉTABLISSEMENT DE BERNARD-MOTEURS, 3/3
    • Genre
    • Documentaire
    • Année
    • 1948
    • Coloration
    • Noir & Blanc
    • Son
    • Muet
    • Durée
    • 01:04:00
    • Réalisateur
    • ANONYME
    • Format original
    • Film 16 mm
  • Ce film est le troisième volet d'un triptyque déposé à Ciné-Archives en 2017 par l'ancien secrétaire du Comité d'Etablissement de l'entreprise métallurgique Bernard-Moteurs de Rueil Malmaison, filmé par le ciné-club du CE.

    Le cœur de ce document sur la vie militante est la fête syndicale annuelle organisée à Ballancourt, dans l'Essonne, au centre de repos Bernard-Moteur. Ces scènes sont d'autant plus précieuses qu'il ne subsiste aujourd'hui aucune trace des bâtiments, qui jouxtaient les communes de Ballancourt et Itteville au lieu-dit de l'étang des hirondelles.
    La fête syndicale est l'occasion de mettre en avant les oeuvres sociales et culturelles du syndicat CGT de la métallurgie, avec des divertissements pour les participants de tous âges, venus en famille, mais aussi des moments plus solennels, comme le dévoilement de plaques en hommage aux camarades métallos morts pendant la guerre, parmi lesquels Jean-Pierre Timbaud.

    Le deuxième temps fort du document est la manifestation du 14 juillet 1948 à Paris, place de la République. On aperçoit les dirigeants du PCF (Maurice Thorez, Jacques Duclos, Marcel Cachin, Jeannette Vermeersch, André Marty, Léon Mauvais et Raymond Guyot) et de nombreuses banderoles d'organisations de masse et organes de presse militante (Union des Femmes Françaises, Union des Jeunes Filles de France, L'Avant-garde, ARAC, La Vie ouvrière....). Beaucoup de sections et fédérations de banlieue défilent dans le cortège. Le souvenir de la guerre est encore très présent (déportés, anciens combattants, prisonniers, "combattants de la liberté"). Le contexte de guerre froide se fait sentir, comme l'attestent les pancartes, nombreuses, pour la défense de l'aéronautique français.

    Autour de ces deux séquences fortes, on relève des passages plus anecdotiques sur des jeux d'enfants ou des parties de pêche au bord de l'étang, preuves néanmoins de l'importance des œuvres sociales du syndicat.

    Lieux de consultation : Ciné-Archives
  • tc intc outduréedescriptionmots clés
    00:00:00:0000:10:36:0000:10:36:00Séquence inaugurale : présentation du centre de repos de Ballancourt et banquet de l'amicale des prisonniers. Voyage en autobus. Plusieurs cartons : Attention v'là le garde / L'amicale des prisonniers / Un repas qui finit bien / Fidèle au poste Bouboule 
    00:10:36:0100:27:55:0000:17:18:24Deuxième séquence : la fête du syndicat, le 30 mai 1948. Arrivée des participants, inauguration de plaques en hommage aux camarades morts pendant la guerre (Marcel Monge, Maurice Lacazette, Henri Gauthier, Bernard Jugault, Pierre (sic) Timbaud). Ce moment solennel est suivi par des festivités (radiocrochet, gymnastique....). Cartons : / le 30 mai à Ballancourt, a lieu notre grande fête syndicale annuelle / l'arrivée des cars / l'entrée joyeuse de nos camarades dans la propriété / inauguration des pavillons en hommage à nos camarades victimes du nazisme / Allocution prononcée par nos camarades secrétaires du CE et de la section syndicale / Apéritif concert / Déjeuner champêtre / L'opérateur veut trinquer à la réussite de la fête / l'orchestre et les chanteurs amateurs ont obtenu un plein succès / Place aux sports / Un assaut d'escrime / gymnastes aux barres parallèles / Ballancourt, oeuvre de vous tous groupés dans la section syndicale. Vive la CGT ! 
    00:27:55:0100:37:06:0000:09:10:24Troisième séquence : le concours de pêche. / 20 juin, grand concours de pêche / l'arrivée des chevaliers de la gaule / les concurrents sous la pluie tiennent le coup / Le pauvre petit pêcheur préfère s'en aller / Un concurrent malchanceux / La remise des prix 
    00:37:06:0100:45:02:0000:07:55:24Quatrième séquence : le défilé du 14 juillet 1948 à Paris, place de la République. On reconnait Maurice Thorez, Jacques Duclos, Marcel Cachin, Jeannette Vermeersch, André Marty, Léon Mauvais et Raymond Guyot) et de nombreuses banderoles d'organisations de masse et organes de presse militante (Union des Femmes Françaises, Union des Jeunes Filles de France, L'Avant-garde, ARAC, La Vie ouvrière....).  
    00:45:02:0101:03:10:0000:18:07:24/ Comment bien employer ses vacances à Ballancourt. Et bien vous allez le savoir ! / En vacances on fait fi des soucis, on a celui de garder sa ligne / fini la sieste, ça mord / y a de la joie chez les campeurs / C'est comme ça que ça commence (on voit un couple d'amoureux) / et c'est toujours comme ça que ça finit (on voit un bébé) / la piscine, un vrai succès pour nos petits / l'heure du goûter des enfants 
  • Camping - Car - Chant (art) - Chorale - Confédération Générale du Travail - Cérémonie - Fête - Fête nationale du 14 juillet - Gymnastique sportive - Orchestre - Paris (75) - Piscine - Pêche - Syndicat - Thésaurus
Contact
Plan du site
Mentions légales
Conditions générales
de vente

Soutenir Ciné-Archives
 

Suivez-nous :
FacebookTwitterInstagramYoutubeLinkedIn

Recevoir la lettre d'information

OK
Se désinscrire
Partenaires :
Archives francaise du filmSeine Saint DenisBnFForum des images
Avec le soutien de :
CNCFondation Gabriel PériMinistère Cultureile de FranceMairie de paris
Powered by diasite