Mon compte    |    Inscription

ciné-archives fonds audiovisuel du pcf mouvement ouvrier et démocratique

Trombinoscope

Version Impression
A  B  C  D  E  F  G  H  I  J  K  L  M  O  P  R  S  T  U  V  W  Z
  • Daquin Louis
    Né en 1908 dans une famille bourgeoise, Louis Daquin fait des études de droit et de commerce mais s'oriente vers une carrière cinématographique. Assistant-réalisateur dans les années 1930, notamment de Jean Grémillon, Louis Daquin passe à la réalisation pendant la guerre avec "Nous les gosses" (1941), "Madame et le mort" (1942), "Le Voyageur de la Toussaint" (1942) et "Premier de cordée" (1943). Il entre au PCF en 1941 pour résister à l’Occupation et rejoint la section cinéma du Front national en 1942. Dès la création du Comité de Libération du cinéma français (CLCF), Louis Daquin s'investit pour préparer la libération du cinéma français : il est nommé président du CLCF en septembre 1944. A l’automne 1944, il devient président de la Coopérative générale du cinéma français, la CGCF. Dans l'Après-guerre, Louis Daquin s'implique particulièrement dans le combat syndical sous la bannière de la CGT spectacle en tant que secrétaire général du Syndicat des techniciens du film. Militant communiste actif, Louis Daquin tente de concilier ses aspirations politiques et cinématographiques avec des films comme "Patrie" (1945), "Les Frères Bouquinquant" (1947), "Le point du jour" (1949) ou "Maître après Dieu" (1950). Il coordonne parallèlement la réalisation de courts-métrages militants pour le PCF ("Nous continuons la France" en 1946, "Au service de la France et de la République" en 1947), la CGT ("La grande lutte des mineurs", 1948), le Mouvement de la paix ("La bataille de la vie", 1949). Au début des années 1950, en raison du climat de Guerre froide, Louis Daquin rencontre de multiples difficultés professionnelles. Il est donc obligé de se tourner vers des activités telles que l'adaptation française de films d'Europe de l'Est. Louis Daquin est ensuite sollicité pour participer à des coproductions avec l'Europe de l'Est : en 1954 il réalise "Bel ami" en Autriche, qui subit les affres de la censure en France. En 1957, Louis Daquin part tourner "Ciulinii Baraganului" ("Les chardons du Baragan") en Roumanie puis, en 1959, "Trube Wasser" ("Les arrivistes") en Allemagne de l'Est. Au début des années 1960, il dirige de nouveau un film en France, "La foire aux cancres" (1963), qui est son dernier long-métrage. Pour la municipalité communiste de Gennevilliers, il exécute "Naissance d’une cité, Gennevilliers" en 1964. De 1970 à 1977, Louis Daquin est directeur des études à l’IDHEC ; en 1978, il est élu coprésident de la Société des réalisateurs.
    En outre, Louis Daquin est l'auteur de deux ouvrages inspirés par son itinéraire dans le monde du cinéma, Le cinéma, notre métier (1960) et On ne tait pas ses silences (1980). Il décède en 1980.

    Auteur: Pauline Gallinari

15 film(s) en ligne :

Trier par
Titre
Année
Réalisateur
Video
Documentaire - 1946 - Noir & Blanc - Sonore - 01:02:00 -
Histoire patriotique de la France et du peuple français. Après une évocation lyrique et cocardière de la France et de sa capitale, Nous continuons la France s'attache principalement à exalter les traditions de lutte et de travail du peuple français, à travers le rappel des principaux épisodes de ...[Voir la suite]
Video
Documentaire - 1946 - Noir & Blanc - Sonore - 00:36:00 -
Ce film fut réalisé pour soutenir les candidatures communistes aux élections législatives. "Le communisme c'est la jeunesse du monde, il prépare des lendemains qui chantent." (Paul Vaillant-Couturier). Le film expose la politique du P.C.F., au service de la France, des combats antifascistes de ...[Voir la suite]
Video
Documentaire - 1947 - Noir & Blanc - Sonore - 00:34:00 -
Extraits du onzième congrès du P.C.F. à Strasbourg, du 25 au 28 juin 1947. Après une rapide présentation de la cité Alsacienne, des vues de l'arrivée des congressistes et des plans sur les portraits des membres du comité central tués pendant la guerre (Gabriel Péri, Rébière, Catelas, Cadras, ...[Voir la suite]
Video
Actualités - 1948 - Noir & Blanc - Sonore - 00:12:00 -
La longue et âpre grève des mineurs français de novembre et décembre 1948. Après une évocation de la dureté de la profession, ce film d'agitation décrit le déclenchement de la grève, son déroulement, et s'achève par un appel à la solidarité. Un discours véhément, une bande son extrêmement ...[Voir la suite]
Documentaire - 1948 - Noir & Blanc - Sonore - 00:03:00 -
Images de la manifestation organisée par le Comité de Défense du Cinéma Français le 5 janvier 1948, de la Madeleine à la République. A l'initiative de Claude Thiébaut, cette manifestation est accompagnée, en voix off, par un appel de Jean-Paul Le Chanois (Message du Comité de Défense du cinéma ...[Voir la suite]
Video
Documentaire - 1949 - Noir & Blanc - Sonore - 00:02:00 -
Face à la caméra, Gabriel D'Arboussier prend la parole pour rendre hommage à tous les peuples qui mènent un combat pour leur émancipation à travers le monde. Il met l'accent sur les « peuples coloniaux qui savent aujourd'hui qu'ils constituent la force dominante de cette période ». Il évoque ...[Voir la suite]
Video
Documentaire - 1949 - Noir & Blanc - Sonore - 00:10:00 -
Ce court-métrage relate le premier congrès mondial des partisans de la paix qui s'est tenu à Paris du 20 au 23 avril 1949. Le film commence par l’arrivée des 2000 délégués, représentant 70 nations, à la Salle Pleyel. Un discours de Frédéric Joliot-Curie ouvre le congrès, qui se poursuit avec ...[Voir la suite]
Documentaire - 1949 - Noir & Blanc - Sonore - 00:23:00 -
Version réduite - de plus de moitié - du premier film sur la paix réalisé par Louis Daquin. Cette version est moins "traumatisante" et moins idéologiquement déterminée que la version longue. Manquent en effet toutes les images documentaires des camps de concentration et d'extermination, le salut ...[Voir la suite]
Video
Documentaire - 1949 - Noir & Blanc - Sonore - 00:49:00 -
Le premier congrès international des partisans de la paix, le 20 avril 1949, à Paris, salle Pleyel, et le rassemblement qui s'ensuivit au stade Buffalo, le 24 avril, du point de vue d'un "faux-vrai" délégué français, Mr Dupuis, blouse blanche et "Français moyen". Après une ouverture évoquant le ...[Voir la suite]
Documentaire - 1950 - Noir & Blanc - son manquant - 01:34:00 -
Deuxième Congrès mondial des Partisans de la Paix, présenté par le Conseil National du Mouvement de la Paix, à Varsovie en 1950. Y participent, entre autres délégués et orateurs, le poète chilien Pablo Neruda, la scientifique française, résistante communiste, Eugénie Cotton, le Prix Nobel de ...[Voir la suite]
Video
Documentaire - 1951 - Noir & Blanc - Muet - 00:20:00 -
Ce film retrace d’une part la manifestation organisée à l’initiative du PCF à Paris le 14 juillet 1951 pour promouvoir la paix, et d’autre part l’assemblée nationale du Mouvement de la paix qui s’est tenue le 15 juillet 1951 à la Mutualité. Une première séquence porte sur la manifestation ...[Voir la suite]
Video
Documentaire - 1963 - Noir & Blanc - Sonore - 00:25:00 -
La grève unitaire des mineurs français du 1er mars au 4 avril 1963. Après avoir rappelé, en voix off, les raisons de la grève - essentiellement déclenchée pour obtenir une revalorisation de 11 % - La grande grève des mineurs décrit les principales phases du conflit : le déclenchement de la grève ...[Voir la suite]
Video
Documentaire - 1964 - Noir & Blanc - Sonore - 00:30:00 -
Ce film réalisé à l'occasion du 30ème anniversaire de la gestion municipale communiste. Louis Daquin y expose avec beaucoup de créativité les conditions de développement industriel et d'urbanisation de la ville de la fin du XIXème à l'année de réalisation du film. L'identité ouvrière de ...[Voir la suite]
Video
Documentaire - 1971 - Noir & Blanc - Muet - 00:08:00 -
La manifestation du premier mai 1971 à Paris. Ce document muet montre quelques aspects du premier mai 1971 ; on peut y voir les banderoles de fête (« Unité des travailleurs », « démocratie », « Solidarité internationale » « Progrès social », « Libertés », « La commune n'est pas morte », « ...[Voir la suite]
Video
Actualités - 1974 - Couleur - son manquant - 00:09:00 -
Rushes muets de la réception donnée par Jack Lang, directeur du Théâtre de Chaillot, après l'annonce de son limogeage. Un certain nombre de personnalités du monde politique et culturel, socialistes ou communistes, lui témoignent leur soutien lors de cette soirée. Jack Lang avait été nommé en 1972 ...[Voir la suite]
Contact
Plan du site
Mentions légales
Conditions générales
de vente

Soutenir Ciné-Archives
 

Suivez-nous :
FacebookTwitterDailymotion

Recevoir la lettre d'information

OK
Se désinscrire
Partenaires :
Archives francaise du filmSeine Saint DenisBnFForum des images
Avec le soutien de :
CNCFondation Gabriel PériMinistère Cultureile de FranceMairie de paris
Powered by diasite