Mon compte    |    Inscription

ciné-archives fonds audiovisuel du pcf mouvement ouvrier et démocratique

recherche avancée

Version Impression
NOUS CONTINUONS LA FRANCE
    • Genre
    • Documentaire
    • Année
    • 1946
    • Coloration
    • Noir & Blanc
    • Son
    • Sonore
    • Durée
    • 01:02:00
    • Réalisateur
    • Louis DAQUIN
    • Format original
    • Film 35 mm
  • Histoire patriotique de la France et du peuple français. Après une évocation lyrique et cocardière de la France et de sa capitale, Nous continuons la France s'attache principalement à exalter les traditions de lutte et de travail du peuple français, à travers le rappel des principaux épisodes de l'histoire de France depuis Jeanne d'Arc (Révolution française, 1830, 1848, 1871, guerre 14-18, congrès de Tours, Front populaire et seconde guerre mondiale...).

    Le P.C.F. est présenté comme le plus fidèle continuateur de ces traditions alors que les trahisons des élites politiques, économiques et ecclésiastiques sont constamment rappelées.
    De nombreuses allusions directes et indirectes à la politique contemporaine émaillent ce discours historique et politique : dénonciation des trusts, soutien à l'école laïque, mise en garde contre les dangers du pouvoir personnel, défense de l'Union Française, appel à la constitution d'une armée démocratique, alerte contre la renaissance de la réaction et les survivances du fascisme (Espagne de Franco, Grèce, mansuétudes au procès de Nuremberg et en France).
    Le P.C.F. est montré comme le parti des Brigades Internationales, de la Résistance et des 75 000 fusillés, les figures de ses dirigeants sont exaltées ainsi que « l'appel du 10 juillet 1940 ». Les « munichois » et les « traitres » traîtres, eux, sont vilipendés.

    "Nous continuons la France" est fortement marqué par le contexte de la bataille de la production de l'immédiat après-guerre. Le commentaire prône l'unité, en ces temps où les communistes sont encore au gouvernement, un ton qui tranche singulièrement avec les films réalisés à partir de l'année suivante, date de la rupture...

    Après que des coupes de censure aient été demandées concernant la dénonciation de certains élus, le film n'obtint qu'un visa non-commercial en 1949.


    Personnalités : Maurice Thorez, Jacques Duclos, Marcel Cachin, André Marty, Henri Rol-Tanguy, Colonel Fabien, Pierre Sémart, Léon Mauvais, Winston Churchill, Franklin Delano Roosevelt, Georgi Mikhailov Dimitrov, Pierre Laval, Edouard Daladier, Doriot, Déat, Philippe Pétain, Suart (o?), Lénine, Staline, Francisco Franco, Mussolini, Hitler, Hermann Goering, Franz Von Papen, François De La Rocque, Chiappe, Eugène Hénaff, Benoit Frachon, Aimé Césaire...

    Autre titre : "La France continue"
    Extraits : La Passion de Jeanne d'Arc, La Marseillaise, Grèves d'occupation, Trafiquants de la Mort

    Note : Animations (sur la révolution de 1789 et sur les trusts) / nous produirons toujours plus pour la Renaissance de la France / Doc: Paul Reynaud démissionne / Falconnetti / 1940, la capitulation devant Hitler (dans le wagon de Rethondes) / Lenine en 1917 / guerre de 1914 / 1917 / février 1934 / défilé de 1936 / les grèves de juin / Hitler et Mussolini / Franco et Hitler / plans sur l'Espagne et la solidarité / Munich Daladier / Hitler Goering / Hitler Pétain / Laval / Doriot / une manifestation à la libération /Yalta / des élections, manifestations en URSS / avènement dans la joie de la République démocratique Bulgare / défilé en Tchécoslovaquie "qui a retrouvé son indépendance" dit le commentaire / procès de Nuremberg / défilé militaire espagnol, Franco parade / conférence de la paix .


    Lieux de consultation : Ciné-Archives, Archives françaises du film, Archives départementales de la Seine-Saint-Denis, BNF
  • tc intc outduréedescriptionmots clés
    00:00:00:0000:01:30:0000:01:30:00Générique : «Le P.C.F. présente "Nous continuons la France" réalisé par une équipe de techniciens communistes. Ce film évoque l'histoire d'un grand peuple. La présentation de certains épisodes de cette histoire a nécessité l'utilisation de documents, gravures et estampes qui font partie du patrimoine artistique français. Ces œuvres d'art apportent le meilleur témoignage sur les événements et les hommes qui ont marqué la continuation de la France». Chef opérateur : Portier Musique : Jean Wiener Montage : Mme Dauvilliers  
    00:01:30:0100:03:03:0000:01:32:24Exaltation du "grand et beau pays" qu'est la France. Images de ses campagnes, puis de Paris : vue aérienne du Sacré-Coeur, l'Arc de Triomphe, les Champs Elysées, la Concorde, le Louvre et les Tuileries, l'Ile de la Cité, Notre-Dame, puis la Bastille et le Faubourg Saint-Antoine, "la voie sacrée des révolutionnaires" où se sont écrites "les pages décisives de son histoire".  
    00:03:03:0100:04:40:0000:01:36:24--- Une histoire vivante : les luttes d'hier se prolongent dans celles de l'immédiat après-guerre : la bataille de la Production et la Renaissance Française --- Images de manifestations, banderoles "nous produirons toujours plus pour la renaissance de la France » « produire est un devoir »; mais aussi "Épuration : châtiment des traîtres". Très beaux plans sur les visages d'hommes, femmes, jeunes et vieux. Images de manifestation rue du Faubourg saint-Antoine. 
    00:04:40:0100:05:54:0000:01:13:24Les gestes du travail hier et aujourd'hui : les artisans (tisserands, forgerons, menuisiers dans leur atelier), les marins, les paysans perpétuent des gestes ancestraux. 
    00:05:54:0100:07:03:0000:01:08:24--- Le patrimoine architectural de la France --- Gravures et photos à l'appui, le commentaire loue la magnificence des villes françaises, de leurs remparts, de leurs arènes, de leurs ponts, de leurs églises romanes puis gothiques. Le travail des hommes qui ont créé ces œuvres est mis en avant. 
    00:07:03:0100:10:26:0000:03:22:24--- Le peuple de France continuateur de Jeanne d'Arc --- Suit une séquence mettant en parallèle la vie de Jeanne d'Arc (images tirées du film de Dreyer) qui lutta contre l'occupation anglaise, et ceux qui luttèrent contre l'occupation allemande, envers et contre tout. Images de déportés dans les camps, dénonciation de Paul Reynaud et du général Dentz (le "traître" qui déclara Paris ville ouverte en 1940), de Laval et Pétain.  
    00:10:26:0100:13:58:0000:03:31:24Le passage suivant déroule le fil de l'histoire jusqu'à la fin du XVIIème siècle. Les splendeurs de la France ne sont pas dues, comme le disent "les faussaires de l'Action Française", à quarante rois, mais au peuple, d'où sont issus Jean Bart, Vauban, Mansart, La Fontaine, Molière et plus tard les Lumières. Les rédacteurs de l'Encyclopédie sont montrés comme les héritiers de Descartes. 
    00:13:58:0100:17:45:0000:03:46:24--- 1789 ---" Le peuple prend conscience de ses droits". Images du peuple exprimant ses revendications dans les Cahiers de doléances (extraits de La Marseillaise?). Mise en parallèle de leurs revendications d'alors et de celles de 1946 : "châtiment des traîtres, défense de la République, augmentation des salaires, épuration!". Rappel historique sur la convocation des Etats Généraux en 1789, le serment du Jeu de Paume, la prise de la Bastille.  
    00:17:45:0100:20:00:0000:02:14:24--- L'héritage de 1789 --- La déclaration des Droits de l'Homme et du Citoyen proclame l'égalité des hommes ; en 1946 des "hommes de couleur" siègent désormais à l'Assemblée. L'esprit de 1789, c'est aussi la liberté de la presse et la liberté de réunion (images de rassemblements). La Révolution française a donné des envies de liberté à tous les peuples : en Belgique, dans les Etats Rhénans, en Pologne, en Amérique. La révolution française est synonyme de paix, dit le commentaire. 
    00:20:00:0100:22:50:0000:02:49:24--- La réaction qui suit toute Révolution --- En 1789, les nobles émigrent dans les monarchies étrangères qui attaquent la France. C'est la patrie en danger et la levée en masse. Cela fait écho à l'appel de Jacques Duclos en juillet 1940 : "La France au passé si glorieux ne s'agenouillera pas devant une équipe de valets, prêts à toutes les besognes. C'est dans le peuple que résident les grands espoirs de libération nationale et sociale. C'est autour de la classe ouvrière, ardente et généreuse, que peut se constituer le front de la liberté, de l'indépendance et de la renaissance de la France." En 1940 comme à Valmy, la France trahie est sauvée par l'armée populaire. Evocation de Robespierre, Marat, Saint-Just. 
    00:22:50:0100:28:09:0000:05:18:24--- Le 19ème siècle naissant ou la trahison des idéaux de la République --- Une nouvelle classe dominante, fondée non plus sur le sang mais sur l'argent, se forme. Les Thermidoriens ont tué Robespierre et Saint-Just. Bonaparte est porté au pouvoir par la veulerie et la corruption de la bourgeoisie. Sa soif de pouvoir engendre quinze années de dictature, de guerre sans fin, pour aboutir à la restauration de la monarchie.  
    00:28:09:0100:29:40:0000:01:30:24--- Juillet 1830 : les Trois Glorieuses --- Devant les atteintes faites au droit de vote et à la liberté de la presse, Paris se révolte pendant trois jours. La bourgeoisie emmenée par Guizot tire parti de cette lutte et crée la Monarchie de Juillet, qui entretient la misère du peuple. 
    00:29:40:0100:32:57:0000:03:16:24--- La Révolution de février 1848 --- Paris donne le signal du Printemps des Peuples qui agite l'Europe. Le peuple entend renverser la monarchie et réaliser la république sociale. Mais la répression s'abat férocement, l'insurrection est matée. Louis-Napoléon Bonaparte est appelé au pouvoir. En 1851, le député Baudin meurt sur les barricades en dénonçant le coup d'Etat du 2 décembre. "L'usurpateur" mène le peuple à la guerre en Crimée, en Italie, au Mexique. 
    00:32:57:0100:34:51:0000:01:53:24--- 1870 : la capitulation de Sedan ; 1940 : la capitulation de la France --- "1870. Napoléon le petit, qui a entrainé la France dans une guerre qu'il n'a su ni préparer ni conduire, capitule à Sedan. 1940, les hommes de Munich qui lancèrent la France dans une guerre qu'ils n'avaient pas voulue préparer et ne voulurent pas conduire capitulent devant Hitler." Images de la signature de l'armistice à Retondes. Mais comme en 1870, même livré à l'ennemi, le peuple ne capitule pas. Lecture d'un extrait du poème de Victor Hugo "Appel aux Français". 
    00:34:51:0100:37:08:0000:02:16:24--- La Commune de Paris, origine du communisme --- La Commune est proclamée le 18 mars 1871. "Pour la première fois dans l'histoire humaine, la classe ouvriere prend en main les destinées de la patrie et assume la responsabilité du pouvoir. La commune décrète l'école laïque, la suppression du travail de nuit, la séparation de l’Église et de l’État, la règlementation du travail, la protection des locataires". Thiers ordonne une répression sanglante. Le 28 mai 1871, les derniers Communards tombent au Mur des Fédérés. La Commune n'a pas été vaine : elle a sauvé la République, et a montré la voie aux travailleurs, qui n'auront de cesse de s'organiser. La grève devient une arme, les syndicats se multiplient. Images de Blanqui, Marx et Engels. La Commune trouve finalement sa réalisation dans la Révolution d'Octobre (images de Lénine et de 1917) 
    00:37:08:0100:38:23:0000:01:14:24Mais l'ombre des trust pèse sur le XXème siècle. Image d'un rouleau compresseur "trust" avançant sur l'Europe et dessin animé montrant le capital manœuvrant les ficelles de la politique. Puis, une séquence extraite de Trafiquants de la Mort, sur le règne des armateurs (de Wendel, Krupp, Thyssen...). Jean Jaurès et Jules Guesde fondent le Parti Socialiste Unifié en 1905 ; l'assassinat de Jaurès annonce la première guerre mondiale. 
    00:38:23:0100:39:12:0000:00:48:24--- La première guerre mondiale --- C'est la première guerre impérialiste. Séquence à nouveau extraite de trafiquants de la mort : images des tranchées, des morts, bilan des tués, augmentation des profits des trusts, cimetière. 
    00:39:12:0100:42:06:0000:02:53:24--- La naissance du Parti Communiste français --- La guerre finie, les inégalités sont toujours criantes (images de la Bourse, images des taudis parisiens). Marcel Cachin raconte le Congrès de Tours : "Le peuple russe abolit le gouvernement ultra réactionnaire du tsarisme, l'histoire du monde allait prendre un cours nouveau. Le rapport des forces de classe s'était renversé dans un pays de 200 millions d'habitants. Le parti socialiste français d'alors me délégua à Moscou à fins d'enquête et pour le renseigner sur la situation exacte créée en Russie. Après plusieurs semaines de séjour, d'observation et de contact avec Lénine et les dirigeants de la révolution triomphante, je revins à Paris très enthousiaste, acquis au nouveau régime et confiant dans la solidité de sa juste cause. C'est dans ces circonstances que fut réuni à Tours à la Noël 1920 un congrès du Parti Socialiste qui devait faire date en France." Il raconte la victoire de la motion en faveur du ralliement à l'Internationale, et l'échec de Léon Blum.  
    00:42:06:0100:43:09:0000:01:02:24--- Les journées de février 1934 --- Les émeutes fascistes du 6 février, la contre-manifestation organisée par le Parti Communiste le 9 février, réprimée dans le sang, et le succès de la grève générale du 12 février. 
    00:43:09:0100:44:09:0000:00:59:24--- Le Front Populaire --- Images de la foule dans la rue après la victoire aux élections. Les travailleurs obtiennent la semaine de 40h, les contrats collectifs, les congés payés, les délégués d'entreprise. Images de Renault à Billancourt.  
    00:44:09:0100:46:19:0000:02:09:24--- La guerre d'Espagne --- Hitler et Mussolini trouvent en Franco un complice pour ce qui sera le premier acte de la Seconde guerre mondiale : la guerre d'Espagne. La commentaire célèbre André Marty et son action à al tête des Brigades Internationales, dont beaucoup deviendront dès 1940 des résistants, comme le Colonel Fabien. 
    00:46:19:0100:51:20:0000:05:00:24Le commentaire dénonce les accords de Munich et le sacrifice de la Tchécoslovaquie offerte en pâture à Hitler. Dès 1939, l'Humanité est suspendue, les syndicats brimés, le PCF dissolu. Charles Michels, Lucien Sampaix, Gabriel Péri et Jean Catelas sont les premiers martyrs communistes. Hitler attaque en 1940. Images de la collaboration du régime de Vichy : la poignée de main de Montoire, livraison de prisonniers à l'Allemagne, collaboration active via la LVF (Légion des Volontaires français). 
    00:51:20:0100:52:41:0000:01:20:24--- La Résistance --- Image de Pierre Semard, puis d'actes de sabotages effectués par les cheminots. Images des FTP dans les maquis. La Préfecture, devenue le QG de la Résistance pendant la Libération de Paris. Rol-Tanguy.  
    00:52:41:0100:54:53:0000:02:11:24A la Libération, les dirigeants communistes saluent la foule depuis le balcon du siège du Comité Central, 44 rue Le Pelletier. "La Bataille de la Production, c'est le combat de tous les peuples progressifs, c'est l'union forgée à Yalta." A l'Est, dit le commentaire, la démocratie s'épanouit, en Bulgarie avec Dimitrov et dans la Tchécoslovaquie "libérée par l'armée rouge". 
    00:54:53:0100:57:19:0000:02:25:24--- Les procès de Nuremberg --- Le commentaire fustige la clémence dont ont bénéficié nombre de criminels, soutenus qui par l’Église, qui par le monde de la finance, tandis que l'Espagne et la Grèce ne sont pas libérées du fascisme. En France, les "munichois" Daladier ou Reynaud peuvent encore siéger à l'Assemblée, et entreprennent de défaire les nationalisations. L'école laïque est menacée par l'obscurantisme. (vitrines cassées) 
    00:57:19:0101:01:27:2400:04:08:23Le Parti Communiste et "son bureau politique clairvoyant" veille (Maurice Thorez, Jacques Duclos, André Marty, Léon Mauvais). La réaction ne triomphera pas. Beaux portraits (mineurs, paysans, ouvriers, intellectuels). Images des chantiers de la Reconstruction, de mines. Le film s'achève par les plans d'un barrage de montagne en construction, d'une centrale électrique, d'une manifestation du P.C.F. place de la Bastille et d'une image de la statue de la République. Le commentaire off précise ainsi que: « La France, pour être fidèle à son passé, doit s'élancer hardiment dans la voie du progrès. Nous tous, disons avec le P.C.F. : "Nous continuons la France ». 
  • Colonel Fabien (Pierre Georges dit) - Césaire Aimé - Daquin Louis - Dimitrov Georgi - Doriot Jacques - Duclos Jacques - Frachon Benoit - Hitler Adolf - Hénaff Eugène - Laval Pierre - Lénine Vladimir Ilitch Oulianov - Marty André - Mauvais Léon - Renault - Rol-Tanguy Henri - Thorez Maurice - Usine (bâtiment)
Contact
Plan du site
Mentions légales
Conditions générales
de vente

Soutenir Ciné-Archives
 

Suivez-nous :
FacebookTwitterInstagramYoutubeLinkedIn

Recevoir la lettre d'information

OK
Se désinscrire
Partenaires :
Archives francaise du filmSeine Saint DenisBnFForum des images
Avec le soutien de :
CNCFondation Gabriel PériMinistère Cultureile de FranceMairie de paris
Powered by diasite