Mon compte    |    Inscription

ciné-archives fonds audiovisuel du pcf mouvement ouvrier et démocratique
Agenda
Version Impression
      • Exposition

      • "Picasso, l'étranger"

          • Au Musée de l'Histoire de l'immigration (Paris, 75) du 4 novembre au 13 février 2022.
          • Prenant appui sur une enquête menée par l’historienne Annie Cohen-Solal, cette exposition porte un regard nouveau sur l’un des plus grands artistes de notre temps : Pablo Picasso.

            Picasso est longtemps resté otage des beaux-arts. C’est par le prisme des sciences sociales que le catalogue Picasso l’étranger aborde sa relation avec la France. Dans une polyphonie inattendue, à côté des œuvres et des documents exposés, sont convoquées ici des voix plurielles (droit, géographie, anthropologie, sociologie, histoire) complétant les analyses des historiens d’art. En s’attaquant, souvent pour la première fois, à l’« objet Picasso », elles dévoilent – paradoxe majeur – que le peintre aujourd’hui mythique a été considéré comme un paria pendant ses quatre premières décennies en France. Stigmatisé ou ostracisé parce que étranger, engagé, artiste d’avant-garde, le jeune Picasso vécut dès 1901 sous la constante surveillance de la police : autant de dates consignées, d’empreintes digitales répétées, de photos d’identité sur lesquelles il semble un repris de justice. Mais Picasso ne subit pas, il explore, il avance et construit avec obsession son œuvre magistrale, immédiatement célébrée dans le monde occidental mais rejetée par l’Académie des beaux-arts, attachée à préserver le « bon goût » français. À quelles stratégies l’artiste a-t-il recours pour naviguer dans un pays secoué par des vagues de xénophobie et entravé par des institutions souvent obsolètes ? Comment construit-il ses réseaux pour imposer les normes de son propre univers – inclusif, innovant, subversif ? Au-delà de son génie artistique, Picasso révèle d’impressionnants talents de stratège politique. En habitant sa position d’étranger et d’artiste global, il devient un puissant vecteur de modernisation de la France. Avec ses multiples « sphères d’appartenance », c’est comme si, en pionnier des modèles du xxie siècle, il faisait exploser les frontières traditionnelles des États-nations, en annonçant les nouvelles formes cosmopolites contemporaines. L’odyssée de Picasso étranger en France ne fait-elle pas écho à la renaissance de nos xénophobies ordinaires ? Ne résonne-t-elle pas aujourd’hui pour toutes ces existences subalternes qui se heurtent au rejet de l’autre ? En croisant outils et notions au carrefour de plusieurs disciplines, ce catalogue installe Picasso au cœur de nos préoccupations les plus contemporaines.

            Extrait du documentaire "Congrès mondial des partisans de la paix" (Daquin, 1949).


            Musée de l'Histoire de l'immigration
            Palais de la Porte Dorée
            293 avenue Daumesnil
            75012 Paris

          • Picasso étranger.png
Contact
Plan du site
Mentions légales
Conditions générales
de vente

Soutenir Ciné-Archives
 

Suivez-nous :
FacebookTwitterInstagramYoutubeLinkedIn

Recevoir la lettre d'information

OK
Se désinscrire
Partenaires :
Archives francaise du filmSeine Saint DenisBnFForum des images
Avec le soutien de :
CNCFondation Gabriel PériMinistère Cultureile de FranceMairie de paris
Powered by diasite