Mon compte    |    Inscription

ciné-archives fonds audiovisuel du pcf mouvement ouvrier et démocratique

Films

Version Impression
APPEL A LA MANIFESTATION EUROPÉENNE DE LA JEUNESSE ANTI-APARTHEID, LE 1ER JUIN 1986
    • Genre
    • Documentaire
    • Année
    • 1986
    • Coloration
    • Couleur
    • Son
    • Sonore
    • Durée
    • 00:03:30
    • Réalisateur
    • Guylain CHEVRIER
    • Format original
    • Umatic
  • Manifestation contre l'Apartheid organisée par la MJCF le 1er juin 1986 à Paris. La veille, le 31 mai avait eu lieu à Bobigny le Festival Anti-Apartheid avec le concert Mandela.

    Ces quatre cassettes suivent le déroulement de la manifestation à partir de la place de la République jusqu'à l'esplanade du Centre G. Pompidou.
    Sur l'esplanade, la foule danse et scande des mots d'ordre contre l'apartheid.
    Discours de Jacques Perreux (secrétaire général de la MJCF) et d'Indres Naidoo (représentant de l'ANC).
    Message de Winnie Mandela adressé à la manifestation et ITW de Wallid Massi (président de la Fédération Mondiale de la Jeunesse Démocratique).

    « Le 1er jour des manifestations des jeunes de l'ANC en Afrique du Sud, 10 ans après les soulèvements de Soweto de 1976. »
    Tract de la MJCF.

    « 60 000 à Paris à l'appel des jeunes communistes »
    « De la place de la Bastille à Beaubourg en passant par la place de la République, un long cortège bruyant et coloré a exprimé sa profonde solidarité avec les victimes de l'Apartheid. »
    (Une de l'Humanité le 2 juin1986)


    Guylain CHEVRIER, Jean Daniel SIMON, Stéphane LEBON


    Lieux de consultation : Ciné-Archives, BNF
  • tc intc outduréedescriptionmots clés
    01:02:45:0001:06:14:0000:03:29:00Rushes 1 : Défilé de République au Centre Georges Pompidou. Le défilé vient de la place de la République. Banderole « Libérez Mandela ». Drapeaux de l'Afrique du Sud et drapeaux rouges. Les jeunes manifestants reprennent « Chirac, Mitterrand, Boycott à 100% ».  
    01:06:14:0101:11:35:0000:05:20:24Un camion étendard de la M.J.C.F. roule à l'avant du cortège, avec un grand dessin de Nelson Mandela légendé « Tenez bon Nelson ! »  
    01:11:35:0101:13:40:0000:02:04:24Le défilé passe dans la rue Turbigo.  
    01:13:40:0101:16:50:0000:03:09:24André Lajoinie en tête de cortège. De grandes banderoles colorées encadrent le défilé de chaque côté.  
    01:16:50:0101:19:13:0000:02:22:24Plan serré de la foule dans la rue Beaubourg. Nombreux drapeaux et calicots. Les manifestants entonnent « Oh Nelson ! Oh Mandela ! Pour ta liberté, on est avec toi ! ».  
    01:19:13:0101:24:00:0000:04:46:24André Lajoignie fait la Ola (sic) avec les autres.  
    01:24:00:0101:25:08:0000:01:07:24La caméra « fend » à contre-courant la foule qui s'avance (au son, on entend ainsi plusieurs « couches » successives de slogans)  
    01:25:08:0101:35:00:0000:09:51:24Jean-Claude Gayssot dans le cortège. Le défilé arrive au niveau du Centre George Pompidou.  
    01:35:00:0101:37:49:0000:02:48:24Une nouvelle olà des manifestants, qui courent ensuite devant eux en levant le poing ; un bébé en poussette est lancé dans la course comme les autres ; deux vieilles dames restent au pas et s'en amusent.  
    01:37:49:0101:41:00:0000:03:10:24Plongée en vue d'ensemble de l'arrière de la manifestation : Ce plan, pris dans la perspective de la rue Beaubourg, avec Notre Dame en point de fuite, est saturé par la foule, par la concentration des banderoles à gauche de la rue et celle des panneaux signalétiques et des enseignes de commerces à droite. La caméra pannote ensuite vers l'autre côté de la rue Beaubourg où la foule est aussi compacte. Les manifestants pastichent l'air de Bonnie and Clyde.  
    01:41:00:0101:41:54:0000:00:53:24Ola joyeuse. Calicot « Mitterrand-Chirac sanctionnez au lieu d'accueillir Botha ». Portraits de Winny Mandela.  
    01:41:54:0101:42:21:0000:00:26:24Retour sur la perspective de la rue Beaubourg.  
    01:42:21:0101:45:45:0000:03:23:24Grand dessin de Nelson Mandela suivi par la foule.  
    01:45:45:0101:48:13:0000:02:27:24La caméra laisse passer en plan serré les manifestants de bonne humeur et cadre ensuite la foule en plan général. Personnes évoquées : Nelson Mandela, Winnie Mandela, Jacques Chirac, François Mitterrand, André Lajoignie, Jean-Claude Gayssot Lieux et monuments : De Bastille à Beaubourg. Place de la République? rue Turbigo? rue Beaubourg Organisations : M.J.C.F., P.C.F., M.R.A.P., A.N.C. Mots d'ordre : « Libérez Mandela - Chirac, Mitterrand, Boycott à 100% - A.N.C. Solidarité - Mitterrand, Chirac sanctionnez au lieu d'accueillir Botha » 
    01:48:13:0102:33:00:0000:44:46:24Discours de Jacques Perreux. Lieux : Esplanade Beaubourg 
    02:41:41:2402:50:38:0000:08:56:01Rushes 3 : Rassemblement sur l'esplanade Beaubourg. Le Centre Georges Pompidou est en partie recouvert par des bâches bleues où sont accrochées de grandes peintures verticales (style Nouvelle Figuration, Combas...). La caméra panote sur l'esplanade remplie par les manifestants qui scandent « Libérez Mandela ». Nombreux drapeaux et calicots. Suite du discours de Jacques Perreux et intervention d'Indres Naidoo, représentant de l'A.N.C. DISCOURS DE JACQUES PERREUX : Il annonce le prochain rassemblement de l'Appel des Cent (le 15 juin à Vincennes). Il fustige les fauteurs de guerre qui, dit-il, souhaitent opposer les blancs aux noirs et, en France, les Français aux immigrés, les précaires aux travailleurs stables. Il dénonce les bombardements U.S. sur la Lybie, accuse de terrorime « ceux qui torturent en Turquie, emprisonnent au Chili, exilent le Peuple Palestinien, ceux qui ont déversé quarante fois le tonnage de bombes de toute la Seconde Guerre Mondiale sur le Vietnam, ceux qui éventrent les femmes enceintes et décapitent les étudiants en Corée du Sud. » S'adressant à Nelson Mandela et aux 100 000 autres prisonniers politiques en Afrique du Sud, Jacques Perreux les assure de leur victoire future (à l'exemple du Vietnam et d'Angela Davis). L'Apartheid serait intenable, ajoute-t-il, si les États-Unis, l'Europe et la France boycottaient le commerce avec l'Afrique du Sud. Puis il annonce comme un premier succès de la mobilisation contre l'Apartheid en France le report en novembre de la visite officielle de Peter Botha, qui devait avoir lieu le 14 juin. Il annonce également l'ambition du C.N. de la J.C. de recueillir 1 million de votes contre l'apartheid. La collecte de 78 000 bons de solidarité avec l'A.N.C., dit-il, a servi à la campagne d'affichage pour Nelson Mandela en France et contribué au succès de la manifestation, malgré la censure et l'arrestation de jeunes communistes par la police de Charles Pasqua. A l'automne, cent festivals anti-apartheid sont prévus dans cent villes de France. 
    02:50:38:0103:09:15:1700:18:37:16DISCOURS DE INDRES NAIDOO : Il souligne que 1986 est la 25ème année de la création de l'Armée du Peuple, et rappelle que le Front Démocratique Uni est l'organisation politique la plus large du pays ; que le président Tambo en a appelé au peuple pour rendre le pays ingouvernable et que c'est ce qui se passe. Il récapitule ensuite les progrès de la lutte. Les syndicats, dit-il, ont pris beaucoup d'importance dans le pays et il n'y a pas un jour sans grève en Afrique du Sud ; il relève aussi le boycott par la population des biens de consommation. Enfin, au nom de l'A.N.C., il appelle le Gouvernement Français à fermer l'Ambassade d'Afrique du Sud à Paris, à reconnaitre l'A.N.C. comme l'unique représentant du Peuple Africain et à contribuer à la libération des prisonniers politiques en Afrique du Sud. Intervenants : Jacques Perreux, un représentant de l'A.N.C. ? à identifier Personnes évoquées : Nelson et Winnie Mandela, Peter Botha, Olivier Tambo (sic), François Mitterrand, Jacques Chirac, Charles Pasqua, Ronald Reagan, Angela Davis, Indres Naidoo Lieux et monuments : Esplanade du Centre Georges Pompidou Organisations : M.J.C.F., M.R.A.P., P.C.F., A.NC.,. Appel des Cent Mots d'ordre : « Libérez Mandela » 
    03:10:45:0003:34:21:0000:23:36:00Rushes 4: MESSAGE DE WINNIE MANDELA ET ITW DE WALLID MASSI Une femme lit aux manifestants un message que leur adresse Winnie Mandela. La musique succède aux discours. La foule se met à battre des mains, à chanter et à danser sur la chanson « Free Nelson Mandela ». Une farandole se forme et parcourt l'esplanade Beaubourg.  
    03:34:21:0103:36:33:1100:02:12:10ITW de Wallid Massi, président de la Fédération Mondiale de la Jeunesse Démocratique, qui co-organise cette manifestation. Il insiste sur le boycott des masses contre le régime de l'Apartheid, rapporte que la Fédération a déjà reçu 2 900 000 signatures pour la libération de Mandela... Intervenants : Une femme à identifier qui lit un message de Winnie Mandela, Wallid Massi (sic) président de la F.M.J.D. Personnes évoquées : Jacques Perreux, Paul Laurent, Nelson et Winnie Mandela, Peter Botha, François Mitterrand Lieux et monuments : Esplanade du Centre Georges Pompidou Organisations : M.J.C.F., M.R.A.P., P.C.F., A.N.C., Fédération Mondiale de la Jeunesse Démocratique Mots d'ordre : « Libérez Mandela » Chansons : « Free Nelson Mandela », « Je rêvais d'un autre monde » 
  • Apartheid - Bobigny (93) - Mandela Nelson - Mouvement Jeunes Communistes de France - Perreux Jacques
Contact
Plan du site
Mentions légales
Conditions générales
de vente

Soutenir Ciné-Archives
 

Suivez-nous :
FacebookTwitterInstagramYoutubeLinkedIn

Recevoir la lettre d'information

OK
Se désinscrire
Partenaires :
Archives francaise du filmSeine Saint DenisBnFForum des images
Avec le soutien de :
CNCFondation Gabriel PériMinistère Cultureile de FranceMairie de paris
Powered by diasite