Mon compte    |    Inscription

ciné-archives fonds audiovisuel du pcf mouvement ouvrier et démocratique

Films

Version Impression
AFRIQUE 50
    • Genre
    • Documentaire
    • Année
    • 1950
    • Coloration
    • Noir & Blanc
    • Son
    • Sonore
    • Durée
    • 00:17:00
    • Réalisateur
    • René VAUTIER
    • Format original
    • Film 16 mm
  • En 1949, la Ligue de l'Enseignement commande à René Vautier et Raymond Vogel un film éducatif sur la « vie réelle dans les villages d'Afrique Occidentale Française » destiné aux collèges et lycées de France (Côte d'Ivoire, Haute Volta, Sénégal, Soudan français). René Vautier a vingt et un ans, Raymond Vogel en a vingt-deux.

    Dès juillet 1949, le point de vue du gouverneur du Soudan sur « la vie réelle » des paysans d'Afrique Noire ne coïncida plus avec celui de René Vautier et Raymond Vogel.

    Peu à peu les autorités coloniales s'aperçurent qu'ils s'intéressaient d'un peu trop près à la condition des colonisés. Ainsi, en vertu d'un décret datant de Pierre Laval qui interdisait de tourner des films dans les colonies sans l'autorisation des gouverneurs, l'équipe fut embarquée dans le premier avion à destination de la France à l'exception de René Vautier qui parvint à se cacher avec Raymond Vogel.

    « Nous sommes restés dans la région une année à peu près, grâce à l'aide d'amis africains qui nous cachaient ou nous donnaient des coups de main. La pellicule sera saisie en septembre 1950 dans les locaux de la Ligue de l'Enseignement pour avoir été impressionnée sans l'autorisation du gouverneur « en violation du décret Pierre Laval », ministre des colonies en 1934. " (René Vautier).

    Le quart de la pellicule impressionnée fut récupérée illégalement. Le montage, la sonorisation, et la diffusion du film se déroulèrent eux-aussi dans la clandestinité à partir d'octobre 1950 avec le soutien de divers mouvements de jeunesse allant de l'Union des Jeunesses Républicaines de France (communistes) aux scouts de France...
    René Vautier fut condamné à un an de prison, Raymond Vogel à trois mois.

    C'est le seul film français anti-colonialiste réalisé en Afrique noire. Avec Les Statues meurent aussi, mais ce film de Resnais et Marker a, lui, été tourné en France. »
    Prix du festival Mondial de la Jeunesse à Varsovie.

    Commentaire : René Vautier
    Musique : Keita Fodela

    Lieux de consultation: Ciné-Archives, Archives françaises du film, Archives Départementales de Seine-Saint-Denis, Cinémathèque de Bretagne
  • Anti-colonialisme et guerres d'indépendances - Côte d'Ivoire - Haute Volta : ancienne colonie française - Internationalisme - Laval Pierre - Soudan - Sénégal - Vautier René - Vogel Raymond
Contact
Plan du site
Mentions légales
Conditions générales
de vente

Soutenir Ciné-Archives
 

Suivez-nous :
FacebookTwitterInstagramYoutubeLinkedIn

Recevoir la lettre d'information

OK
Se désinscrire
Partenaires :
Archives francaise du filmSeine Saint DenisBnFForum des images
Avec le soutien de :
CNCFondation Gabriel PériMinistère Cultureile de FranceMairie de paris
Powered by diasite