Mon compte    |    Inscription

ciné-archives fonds audiovisuel du pcf mouvement ouvrier et démocratique

Catalogue d'exploitation

Version Impression
SUR LE PLAN DE RIGUEUR
SÉRIE "EXPRESSION DIRECTE"
    • Genre
    • Actualités
    • Année
    • 1983
    • Coloration
    • Couleur
    • Son
    • Sonore
    • Durée
    • 00:11:00
    • Réalisateur
    • ANONYME
    • Format original
    • Umatic
  • "Expression directe" avec André Lajoinie le 14/04/1983

    Cette émission a lieu un mois après la défaite de la Gauche aux élections municipales (6-13 mars 1983) et après que le second gouvernement Mauroy ait décidé d'opérer un tournant radical dans sa politique économique pour faire face à la crise, passant de la relance sociale inscrite dans le Programme commun (nationalisations, augmentation des salaires et des prestations sociales...) à un premier blocage des prix et des salaires. Le PCF maintient alors sa participation gouvernementale avec quatre ministres (à la Santé, aux transports, à la formation professionnelle, à la fonction publique et aux réformes administratives).

    André Lajoinie, président du groupe communiste à l'Assemblée nationale, est interviewé sur le mécontentement des électeurs de gauche du à la persistance du chômage, la baisse du pouvoir d'achat et les mauvaises conditions de vie et de travail.
    Le journaliste propose à André Lajoinie de réagir à deux reportages : l'un sur l'activité d'une entreprise à Saint-Florent dans le Cher, l'autre sur la formation professionnelle des jeunes. Ceci permet à André Lajoinie d'expliquer les propositions des députés communistes face au plan de rigueur.

    L'émission « Expression Directe » est une case de programmation réservée à l'expression des partis politiques français sur les chaînes de la télévision publique. Chaque parti dispose de moyens et d'un budget attribués par l'Etat pour la préparation de ces émissions dont la réalisation lui appartient en propre. A l'origine, elles duraient en moyenne un quart d'heure et étaient diffusées aux heures de grande écoute.

    Personnalités : LAJOINIE André, RIMBAULT Jacques, député maire de Bourges.

    Lieux : Cher (Saint-Florent, Bourges), Val-de-Marne (Vitry-sur-Seine) -Entreprise Aubry, Entreprise EDF.


    Lieux de consultation : Ciné-Archives, Archives départementales de la Seine-Saint-Denis, BNF, Forum des images
  • tc intc outduréedescriptionmots clés
    00:00:00:0000:00:48:0000:00:48:00Assis devant une table de montage de cinéma, André Lajoinie est interviewé sur le mécontentement des électeurs de gauche du à la persistance du chômage, la baisse du pouvoir d'achat et les mauvaises conditions de vie et de travail. Le journaliste propose à André Lajoinie de réagir à deux reportages : l'un sur l'activité d'une entreprise à Saint-Florent dans le Cher, l'autre sur la formation professionnelle des jeunes.  
    00:00:48:0100:02:25:0100:01:37:00Reportage sur l'entreprise Aubry, rachetée par Usinor, à Saint-Florent dans le Cher. Jacques RAIMBAULT, Maire de Bourges, lors d'une réunion avec les ouvriers de cette entreprise, explique la nécessité d'une relance du pouvoir d'achat sinon cela peut provoquer une baisse de la production qui entrainerait une hausse du chômage. 
    00:02:25:0200:03:18:0900:00:53:07André LAJOINIE approuve l'action des ouvriers de l'entreprise Aubry qui luttent pour le maintien de leur pouvoir d'achat et insiste sur le « produire français » pour équilibrer le commerce extérieur. 
    00:03:18:1000:03:41:1900:00:23:09A la tribune de l'Assemblée nationale, André Lajoinie propose que l'emprunt obligatoire serve à la formation professionnelle et à la création d'emplois productifs. 
    00:03:41:2000:04:28:2300:00:47:03Face caméra il souligne que 100.000 jeunes sortent de l'enseignement sans formation. 
    00:04:28:2400:05:13:1000:00:44:11Reportage sur un jeune en stage d'insertion à la centrale EDF de Vitry-sur-Seine. Interview du jeune et de son formateur. 
    00:05:13:1100:06:19:1800:01:06:07Interview d'une jeune fille qui est sortie de l'école sans formation et a du prendre un petit boulot dans un self-service. Elle explique ses mauvaises conditions de travail et l'importance d'un stage de formation. 
    00:06:19:1900:10:27:0000:04:07:06André Lajoinie présentent les propositions du parti communiste face au plan de rigueur : animer une grande politique industrielle et agricole s'appuyant sur le secteur public notamment sur les banques nationalisées, et deuxièmement appliquer plus de justice sociale et fiscale.  
  • 1972 Programme commun - Conflit social - Conquêtes sociales (congés payés, retraites, pouvoir d'achat...) - Lajoinie André - Participation du PCF au gouvernement - Thésaurus
Contact
Plan du site
Mentions légales
Conditions générales
de vente

Soutenir Ciné-Archives
 

Suivez-nous :
FacebookTwitterInstagramYoutubeLinkedIn

Recevoir la lettre d'information

OK
Se désinscrire
Partenaires :
Archives francaise du filmSeine Saint DenisBnFForum des images
Avec le soutien de :
CNCFondation Gabriel PériMinistère Cultureile de FranceMairie de paris
Powered by diasite