Mon compte    |    Inscription

ciné-archives fonds audiovisuel du pcf mouvement ouvrier et démocratique

Catalogue d'exploitation

Version Impression
ORGA : COMMEMORATION
    • Genre
    • Documentaire
    • Année
    • 1948
    • Coloration
    • Noir & Blanc
    • Son
    • Sonore
    • Durée
    • 00:16:00
    • Réalisateur
    • ANONYME
    • Format original
    • Film 35 mm
  • Ce document relate une cérémonie d’hommage aux résistants du laboratoire pharmaceutique Orga à Avignon, au cours de laquelle est inauguré un monument commémoratif.
    Dans un premier temps, les officiels (un préfet et un général) arrivent dans une grande cour, où sont réunis le personnel du laboratoire (en blouses blanches), une fanfare militaire et un bataillon de soldats. Les officiels font le tour de la cour ; la fanfare joue la Marseillaise et tous se mettent au garde-à-vous.
    Commence ensuite la cérémonie d’hommage. Le général fait un discours pour rappeler les hauts faits résistants (insert d’images d’archives évoquant la Résistance) du personnel d’Orga. Il évoque les réseaux, les bombardements de mai-juin 1944, qui ont détruit l’usine Bellon et la fabrique d’Orga.
    Après un temps de silence, le monument commémoratif est dévoilé, en musique. En hommage aux morts de la période 1939-1945, on peut lire « A la mémoire des membres de la direction et du personnel morts pour la France ». Les noms des morts sont énumérés un par un, tandis qu’à l’image apparaît leur photographie. De nombreuses femmes sont mentionnées. Une chanteuse entonne a capella le chant des partisans.
    Dans un dernier temps, la Légion d’honneur est remise à deux jeunes enfants dont les parents sont morts en résistants.

    Ce document montre bien comment est entretenue (et construite) la mémoire de la Résistance en France dans l’Après-guerre. La cérémonie organisée est extrêmement officielle. Le discours prononcé insiste sur la précocité et l’ampleur de la Résistance en France et met en exergue un certain nombre de valeurs, au premier rang desquelles le sacrifice. En tant que « morts pour la France » les résistants sont honorés au même titre que les soldats tombés au combat. L’objectif est de promouvoir une France résistante, pour faire oublier la collaboration du régime de Vichy, et pour valoriser l’idée d’une Libération nationale, qui s’est faite « de l’intérieur ».

    Lieux : Avignon
    Mots clés : Résistance, Laboratoire Orga, enfant, fanfare, commémoration, monument aux morts, préfet, général, chant des partisans


    Lieux de consultation : Ciné-Archives, Archives françaises du film, Archives départementales de la Seine-Saint-Denis, Forum des images
  • tc intc outduréedescriptionmots clés
    00:00:00:0000:02:49:0000:02:49:00----- Arrivée des officiels ----- Les officiels arrivent en voiture. Femmes en deuil (en noir) et enfants. Un préfet et un général s’avancent dans une grande cour où sont rassemblés le personnel du laboratoire (hommes et femmes en blouses blanches), un bataillon de soldats et une fanfare militaire. Les officiels saluent les uns et les autres. La fanfare joue la Marseillaise ; tous sont au garde-à-vous. 
    00:02:49:0100:11:57:0000:09:07:24----- La cérémonie d’hommage aux résistants morts ----- Le général prend la parole pour rendre hommage aux résistants du laboratoire. Différentes images d’archives illustrent son propos sur la Résistance. Le général évoque les réseaux et les sacrifices des résistants (arrêtés, déportés, morts…). Il rappelle ensuite que les résistants ont pris la décision de faire bombarder l’usine Bellon, voisine d’Orga, les 24 mai et 27 juin 1944, ce qui a engendré la destruction d’Orga (photos des bâtiments détruits). Mais 4 ans après, l’activité a été relancée. Photos des hommes et femmes du laboratoire au travail. Une minute de silence. Les soldats baissent la garde. Le monument de commémoration est dévoilé en musique. On peut lire « A la mémoire des membres de la direction et du personnel morts pour la France ». En gros plan « Au cours du bombardement du 27 mai 1944 ». Des gerbes et couronnes de fleurs arrivent et sont déposées au pied du monument. La liste des noms des morts est énoncée. A chaque nom, est associée une photo. Longue liste de femmes « mortes pour la France ». Différents plans de la fanfare. Une femme entonne le Chant des partisans a capella. La fanfare reprend ensuite la mélodie.  
    00:11:57:0100:15:45:0000:03:47:24----- Remise de la légion d’honneur ----- Vue d’ensemble : deux jeunes enfants (une fille et un garçon) viennent au milieu de la cour. Ils reçoivent chacun une légion d’honneur au nom de leur parent mort. Des photographes et un cameraman enregistrent l’événement. Photos des parents morts. La fanfare joue la Marseillaise. Le public commence à partir. Les soldats s’en vont au pas. Les deux enfants devant le monument commémoratif. Ils s’embrassent. 
  • 1939-1945 Seconde Guerre mondiale - Avignon (84) - Bombardement - Cimetière civil - Commémoration - Cérémonie - Enfant - Fanfare - Laboratoire - Monument commémoratif - Préfet - Résistance - Soldat
Contact
Plan du site
Mentions légales
Conditions générales
de vente

Soutenir Ciné-Archives
 

Suivez-nous :
FacebookTwitterInstagramYoutubeLinkedIn

Recevoir la lettre d'information

OK
Se désinscrire
Partenaires :
Archives francaise du filmSeine Saint DenisBnFForum des images
Avec le soutien de :
CNCFondation Gabriel PériMinistère Cultureile de FranceMairie de paris
Powered by diasite