Mon compte    |    Inscription

ciné-archives fonds audiovisuel du pcf mouvement ouvrier et démocratique

Catalogue d'exploitation

Version Impression
CÉRÉMONIE D'HOMMAGE AUX BRIGADES INTERNATIONALES AU SIÈGE DU PCF
  • CÉRÉMONIE D'HOMMAGE AUX BRIGADES INTERNATIONALES AU SIÈGE DU PCF
    • Genre
    • Actualités
    • Année
    • 1994
    • Coloration
    • Couleur
    • Son
    • Sonore
    • Durée
    • 00:57:00
    • Réalisateur
    • ANONYME
    • Format original
    • Béta
  • Le 29 octobre 1994, le Comité national du Parti communiste français rend hommage aux volontaires des Brigades internationales en Espagne.

    Pendant la guerre d'Espagne, face au choix fait le gouvernement de Léon Blum de non-intervention, un vaste mouvement de solidarité envers l'Espagne républicaine se crée à travers le monde, chez les jeunes, les ouvriers et les intellectuels. Le Parti communiste, outre l'aide matérielle, organise des départs de combattants volontaires dès le mois d'octobre 1936. Partis environ 9000, 3000 sont morts en terre espagnole. Les survivants participeront pour la plupart à la Résistance armée en France, notamment dans les FTP-FFI.

    30 000 combattant.e.s sont pris en charge par le Comité international antifasciste situé à «Mathurin-Moreau» (comme on disait à l'époque ), à l'emplacement actuel du siège national du Parti. De là, ils et elles se rendaient à Ivry, puis étaient orienté.e.s vers la frontière.

    La cérémonie est marquée par l'inauguration d'une plaque en hommage aux Brigadistes, et la visite d'une exposition sur la guerre. Robert Hue, secrétaire national du Parti communiste français, le colonel Rol-Tanguy, ancien officier des Brigades internationales et Santiago Alvarez, vétéran du Parti communiste d'Espagne, prononcent un discours à la tribune.
    Gisèle Moreau cite les combattant.e.s présent.e.s lors de cette cérémonie : Roger Ossart, Louis Blésy, Robert Chambeiron, Madeleine Vincent, Gaston Plissonnier, Santiago Alvarez, Francisco (Paco) Asensi, père de François Asensi, le fils de Pierre Rebière, Jeanine Chaintron, veuve de Jean Chaintron, Monique Clément (fille d'André Grégoire), André Tollet, André Carrel, Henri Krasucki, Auguste Gillot, Simone Gillot, Lise London et Yvonne Dumont. Pour les générations suivantes, sont présents Jean-François Gau, Jean-Paul Magnon, José Fort, Henri Martin et Sylvie Vassallo (secrétaire de la JC).

    Lieux de consultation : Ciné-Archives, Archives Départementales de la Seine-Saint-Denis
  • Hue Robert - Lutte anti-franquiste - Moreau Gisèle - Parti Communiste Français - Plissonnier Gaston - Rol-Tanguy Henri
Contact
Plan du site
Mentions légales
Conditions générales
de vente

Soutenir Ciné-Archives
 

Suivez-nous :
FacebookTwitterInstagramYoutubeLinkedIn

Recevoir la lettre d'information

OK
Se désinscrire
Partenaires :
Archives francaise du filmSeine Saint DenisBnFForum des images
Avec le soutien de :
CNCFondation Gabriel PériMinistère Cultureile de FranceMairie de paris
Powered by diasite