Mon compte    |    Inscription

ciné-archives fonds audiovisuel du pcf mouvement ouvrier et démocratique

Catalogue d'exploitation

Version Impression
28ÈME CONGRÈS DU PARTI COMMUNISTE FRANCAIS
ÉMISSION "EXPRESSION DIRECTE"
    • Genre
    • Documentaire
    • Année
    • 1994
    • Coloration
    • Couleur
    • Son
    • Sonore
    • Durée
    • 00:08:00
    • Réalisateur
    • Jean-Daniel SIMON
    • Format original
    • Béta SP
  • Le 28ème congrès s'est tenu à l'Île Saint-Denis (centre sportif de St-Ouen) du 25 au 29 janvier 1994.

    Devant les 1500 délégués présents, un Georges Marchais très ému passe le témoin à Robert Hue ; les deux hommes se tiennent la main sous les acclamations. Parmi les autres membres présents à la tribune, on reconnaît Roland Leroy, André Lajoinie et Alain Bocquet.
    Après divers panoramiques sur la salle, Robert Hue prononce son premier discours en tant que premier secrétaire du PCF. Il annonce la couleur des années de la "mutation" à venir : "audace, créativité, innovation. Ceux qui font mine que rien ne se passe au Parti Communiste français vont être déçus!"

    Francis Wurtz revient sur les décisions prises lors de ce Congrès, en répondant aux questions de Jean-Daniel Simon.
    Il rappelle la fonction des Congrès dans la vie du PCF : ce sont des moments de rencontre et de mise à jour pour les militants qui composent le Parti. C'est aussi l'occasion d'élire des responsables, "eux mêmes des militants et non pas des chefs intouchables." Il a le sentiment que le Parti avance, et qu'il ne peut que finir par répondre aux aspirations du mouvement social grandissant face au gouvernement Balladur.

    Francis Wurtz dégage trois grandes orientations prises lors de ce 28ème Congrès :
    - la démocratie comme but et comme moyen, en France et à l'intérieur du PCF
    - la nécessité du rassemblement de toute la gauche contre le capitalisme
    - la solidarité internationale. Francis Wurtz, responsable des questions internationales au PCF, rappelle que 95 invités du monde entier, communistes ou non, étaient présents lors du Congrès, pour échanger avec les communistes français. Il redit également l'opposition du PCF à l'Europe de Maastricht et appelle à une autre construction européenne.

    Le film se termine sur les applaudissements des congressistes.

    Mots clés : élection du nouveau secrétaire ; départ de Georges Marchais

    Lieux de consultation : Ciné-Archives, BNF
  • Balladur Édouard - Congrès du PCF - France - Hue Robert - Marchais Georges - Parti Communiste Français - Wurtz Francis
Contact
Plan du site
Mentions légales
Conditions générales
de vente

Soutenir Ciné-Archives
 

Suivez-nous :
FacebookTwitterInstagramYoutubeLinkedIn

Recevoir la lettre d'information

OK
Se désinscrire
Partenaires :
Archives francaise du filmSeine Saint DenisBnFForum des images
Avec le soutien de :
CNCFondation Gabriel PériMinistère Cultureile de FranceMairie de paris
Powered by diasite