Mon compte    |    Inscription

ciné-archives fonds audiovisuel du pcf mouvement ouvrier et démocratique
Agenda
Version Impression
      • Exposition

      • "Mai 68 en Gironde"

          • Aux Archives départementales de la Gironde (Bordeaux, 33) du 1er décembre au 12 avril 2019
          • Après un préambule interrogeant les notions d’ennui et de confort au regard des situations politiques, sociales et étudiantes du printemps 1968, « Les débuts d’une lutte prolongée » fait tout d’abord le point sur la contestation de l’ordre traditionnel incarné par l’opposition binaire communistes / gaullistes, et l’émergence de nouvelles tendances et formes d’action politique. Trois grandes manifestations les 7, 13 et 15  mai permettent d’en saisir le sens et la portée, notamment par la variété des slogans et des représentations du mouvement, matérialisée par une « forêt » de pancartes et banderoles.

            « Ce n’est qu’un début, continuons le combat », est le lieu de l’expression : grèves, occupations d’usines, d’universités et de lycées voient étudiants et ouvriers participer aux événements sous la forme de débats en commissions aux géométries variables et fluctuantes. Illustrées par des photographies et des films d’époque, cette émulation aboutit à une foisonnante production de tracts, dont des fac-similés sont mis à disposition des visiteurs, et d’affiches qui retrouvent-là leur fonction première.

            Mais le mouvement de contestation allait se durcir et s’exaspérer autour des deux interventions du président de la République des 24 et 30 mai. « Le poing de non-retour » démarre par l’occupation du Grand-Théâtre le 23, se poursuit dans la soirée du 24, pour atteindre son paroxysme la nuit du 25, et se prolonger dans les territoires ruraux à la fin du mois, dans le Blayais et l’Entre-Deux-Mers notamment. La barricade devient ici un élément de l’exposition, support à l’élaboration du récit.

            Le tournant politique et le retour à l’ordre qu’il incarne constitue le quatrième temps de l’exposition, des accords de Grenelle (27 mai) à l’organisation des élections législatives des 23 et 30 juin 1968, en passant par les nombreuses négociations de reprises du travail, secteur par secteur. Le visiteur déambule au milieu de structures verticales et quadrillées, dressées comme autant de conquêtes et d’espoir déçus.

            L’exposition se clôt sur un épilogue richement illustré des luttes et des combats menés a posteriori des événements, prolongements qui se situent entre la dérive désespérée de quelques individus et l’espoir d’un éternel recommencement.


            A l'occasion de l'exposition, le film "Mai 68 à l'Atelier industriel de l'aéronautique de Bordeaux" (Paul Lecocq, 1968) sera diffusé en continu le temps de l'exposition. 



            L'exposition est ouverte au public du lundi au vendredi de 9h00 à 17h00, samedi et dimanche de 14h00 à 18h00.
            L'entrée est libre et gratuite pour tous.
            Toutes les informations sur le site des Archives départementales de la Gironde

          • mai68 20092018 print 2 compress.jpg
Contact
Plan du site
Mentions légales
Conditions générales
de vente

Soutenir Ciné-Archives
 

Suivez-nous :
FacebookTwitterInstagramYoutubeLinkedIn

Recevoir la lettre d'information

OK
Se désinscrire
Partenaires :
Archives francaise du filmSeine Saint DenisBnFForum des images
Avec le soutien de :
CNCFondation Gabriel PériMinistère Cultureile de FranceMairie de paris
Powered by diasite