ciné-archives fonds audiovisuel du pcf mouvement ouvrier et démocratique
Imprimer
ARMÉE DU PEUPLE NAIT (L')
    • Genre
    • Documentaire
    • Année
    • 1938
    • Coloration
    • Noir & Blanc
    • Son
    • Sonore
    • Durée
    • 00:31:00
    • Réalisateur
    • RÉALISATION COLLECTIVE
    • Format original
    • Film 35 mm
  • Réalisé en 1938, ce documentaire de propagande fait l'apologie de l'armée populaire catalane, de sa formation et de sa professionnalisation, à partir de séquences consacrées aux "journées" décidées par la propagande du 24 au 28 février 1937 à Barcelone : Journée de la femme, journée de l'industrie et de la guerre, journée du soldat, journée de Madrid, et journée internationale de la femme.
    La seconde partie du film est essentiellement consacrée au « premier camp d'instruction de l'Armée populaire régulière » à Pins del Vallès, visité par Lluis Companys.

    Commandité par le Comité Pro Armée Républicaine Régulière (catalan), ce film exalte la Catalogne : ses paysages, son peuple fier, son président Companys, son drapeau, ses journaux et affiches. Le commentaire rappelle également la proclamation de l'Etat catalan,le 6 octobre 1934.

    L'Armée du peuple naît montre la mobilisation et l'encadrement militaires de la population catalane, selon des principes visiblement soviétiques, face au soulèvement franquiste.


    Opérateurs « au service de la république » : Alfonso Gimeno, Alberto Nicolay, Rafael Roca, Joaquin Le Piani.
    Lieux : Barcelone, Huesca
    Personnalités : Companys, un député belge, le président du Secours Rouge, Fredérica Manseni, Dolorès Borgai.


    Lieux de consultation : Ciné-Archives, Archives Françaises du Film, Archives départementales de la Seine-Saint-Denis, Forum des images
  • tc intc outduréedescriptionmots clés
    10:00:00:0010:01:23:0000:01:23:00Générique : "Opérateurs au service de la République – Alfonso Gimeno, Alberto G.Nicolau, Rafael Roca, Joaquin Lepiani – présentent / L'Armée du peuple naît. Edité par le Comité pro Armée Populaire Régulière – Section cinématographique et théâtrale/ Un mois de propagande et d'action pro Armée populaire régulière" (…) Musique militaire de la Caserne Vorochiloff 10:01:04:00 : Carte en relief de l'Espagne. Zoom sur Barcelone 
    10:01:23:0110:01:37:0000:00:13:24Un homme s'adresse à un auditoire invisible (Enrique Lister?) 
    10:01:37:0110:04:22:0000:02:44:24--- Images d'Epinal d'une Espagne de cocagne --- Plan sur un village de pêcheurs de Catalogne, plans quasi touristiques de la crique et des villages fortifiés. 10:02:44:00 vues des campagnes : moutons, vaches, chevaux de trait, paysans au travail, un homme qui boit à une outre. On charge le foin sur une charrette. 10:03:52:00 des femmes, vues bucoliques de paysages. Le commentaire qui accompagne la séquence exalte l'esprit de liberté du peuple de Catalogne.  
    10:04:22:0110:05:35:0000:01:12:24Vue aérienne de Barcelone. Des avions survolent la ville. Long panorama à 360°, qui s'achève sur trois cheminées d'usines. 10:05:15:00 vue sur le Llapis, la colonne arborant une statue de la République (qui sera remplacée après la guerre par un aigle, symbole du franquisme) 10:05:25:00 un personnage en médaillon 
    10:05:35:0110:06:02:0000:00:26:24Images de villages troglodytes, puis vue sur un ciel nuageux, qui symbolise l'imminence de l'attaque fasciste. 
    10:06:02:0110:06:40:0000:00:37:24Vues de toits défoncés. Une ambulance dans une rue bondée. Images de blessés évacués. Hommes qui déblaient les gravats. 
    10:06:40:0110:07:00:0000:00:19:24Un enterrement : Le peuple rend hommage aux victimes d'un bombardement. Passage du corbillard près d'une foule de femmes et enfants.  
    10:07:00:0110:07:22:0000:00:21:24Huesca. ses milices héroïques, ses éclats d'obus, ses ruines, après 7 mois de siège. "Il nous faut une armée populaire régulière qui amènera la victoire."(images de combattants) 
    10:07:22:0110:07:52:0000:00:29:24Des hommes près d'un avion. Commentaire : "On apprend la triste nouvelle de la perte de Malaga. La Catalogne crée le Comité pro-Armée Populaire Républicaine qui rassemble des représentants de tous les groupes antifascistes qui participèrent à la victoire du 19 juillet. " 
    10:07:52:0110:08:59:0000:01:06:24--- Le travail de propagande --- Le Comité organise une "formidable campagne de propagande". Images de tracts en catalan largués par avion dans la rues de Barcelone. Certains feuillets prennent la forme d'une tête de soldat (L'exercit popular sera la força …). Un homme en ramasse un qu'il lit attentivement. Des enfants ramassent les tracts. Des affiches au mur exaltent l'armée populaire et exhortent les catalans à combattre le fascisme. Une affiche avec un portrait de Lluís Companys Tandis que défilent de très nombreuses affiches en catalan, le commentaire annonce "Nous vivons une semaine consacrée à l'armée populaire."  
    10:08:59:0110:10:05:0000:01:05:24Carton "Journée de la jeunesse". La jeunesse catalane debout pour la guerre : défilé de fantassins et d'une fanfare. L'instruction militaire se fait sur les terrains de football, au son de La jeune garde. 10:09:47:00 défilé des "volontaires de la liberté" des Brigades Internationales. "Nos frères venus de France, d'Amérique, d'Angleterre, même de l'Allemagne opprimée." 
    10:10:05:0110:11:09:0000:01:03:24Carton "Journée de la femme." Le lendemain, les femmes fêtent leur journée (en l'occurrence, le début du cortège est très masculin, avant de laisser la place aux femmes. 10:10:30:00 plusieurs oratrices haranguent la foule (vues en contre-plongée, tandis que le commentaire exalte leur « virilité »). 10:11:02:00 Vues de la foule. 
    10:11:09:0110:11:45:0000:00:35:24Carton "Journée de l'industrie de guerre." Un orchestre joue A las barricadas. On repart des cheminées laissées par le panorama sur Barcelone. Barcelone est la principale puissance industrielle de l'Espagne. "Avant le 19 juillet 1936 la Catalogne ne possédait pas d'industrie de guerre, mais la guerre a des exigences impérieuses. " 10:11:30:00 Images de tanks."La Catalogne est la base de l'industrie de guerre et donc de la victoire espagnole." 
    10:11:45:0110:12:26:0000:00:40:24Carton "Journée du soldat". "Nos soldats reviennent du front, forts, durs (...) pour fraterniser avec leurs camarades de l'arrière qui se préparent pour la guerre". Sonnerie du clairon.  
    10:12:26:0110:17:40:0000:05:13:24Le grand défilé du 28 février 1937 - Le cortège passe devant le Llapis (Passeig de Gràcia) La foule brandit des portraits de Francesc Macià et Lluís Companys, Manuel Azana, Largo Cavallero, Buenaventura Durruti, Lina Odena. 10:13:01:00 défilé de la première division de l'armée populaire régulière. Allure martiale, discipline consciente. 10:13:49:00 vue de haut du cortège 10:14:05:00 les soldats basques 10:15:00:00 images vues de haut 400 000 personnes assistent au défilé. 10:15:33:00 la foule est juchée sur des statues pour mieux voir. Le peuple promet solennellement devant le président Companys de combattre jusqu'à la mort la barbarie fasciste. 10:16:06:00 En pleine rue, discours de Companys en catalan, au micro, acclamé par la foule. 10:16:18:00 Les forces de la sécurité intérieure défilent. 80 000 ouvriers des fabriques reçoivent l'instruction militaire. 10:16:55:00 Défilé des unités de défense passive 10:17:04:00 défilé de femmes en tenue d'infirmières. "Le peuple se prépare à se défendre contre les attaques des oiseaux noirs. Ainsi se termine à Barcelone la mémorable semaine pro-armée populaire régulière."  
    10:17:40:0110:18:15:0000:00:34:24Une de journaux : La Vanguardia (qui fait sa une sur "En el frente de Guadalajara"), Solidaridad Obrera, Treball, Las Noticias UGT. Les mercenaires italiens attaquent, dit le commentaire. La Marseillaise retentit.  
    10:18:15:0110:19:12:0000:00:56:24--- Le jour de Madrid et la journée internationale de la femme --- La foule se réunit à la Plaza de Toros. Vues des gradins très remplis. 10:18:25:00 plans rapprochés sur la foule. 10:18:36:00 un député belge à la tribune, puis le président du Secours Rouge, Dolores Bargalló (Esquerra Republicana de Catalunya ), la ministre Federica Montseny (anarchiste). 10:19:00:00 la foule salue le poing levé.  
    10:19:12:0110:20:14:0000:01:01:24L'inauguration du Monument au Soldat du Peuple, place de Catalogne. Plan rapproché sur une foule d'hommes en chapeaux, puis vue de la statue de loin. 10:19:45:00 La foule salue joyeusement. 10:19:55:00 Vue de combattants en uniforme "bataillons de la mort, barbes épaisse, volonté indomptable" 10:20:10:00 une femme dans leurs rangs. 
    10:20:14:0110:25:34:0000:05:19:24Carton « Arrivons aux faits, la jeunesse catalane est mobilisée. Premier camp d’instruction de l’armée populaire régulière.» Rappel du 6 octobre 1934 (proclamation de l'Etat de Catalogne). Vue des tentes. Les hommes creusent des tranchées et installent le campement (terrassement, construction) 10:22:11:00 Une équipe clôture le camp avec du barbelé. 10:22:32:00 6h du matin, les soldats se préparent pour les grandes manœuvres. Gros plans sur des jeunes hommes, qui vont ensuite s'entrainer : ils courent à découvert à travers champs, dans les bois, sous le commandement de Capdevilla, Vallesca et autres professeurss de l'école populaire de guerre. « De l'enthousiasme, de l'énergie ! » clame le commentaire. "D'ici sortira la puissante et invincible armée du peuple" (au son de l'Himno de Riego). Les jeunes soldats retournent au camp après la manœuvre. 10:25:04:00 les élèves sont au garde à vous. 10:25:18:00 La fanfare joue l'Himno de Riego 
    10:25:34:0110:29:02:0000:03:27:24--- Visite du camp par le Conseiller et le Président de la Généralité de Catalogne. --- Companys est salué par le camarade Matas, du comité. 10:26:06:00 beau visage de femme. 10:26:15:00 la foule qui assiste à la visite. 10:26:24:00 discours de Companys qui exhorte la jeunesse à accomplir son devoir antifasciste. (enregistré à la radio) ; on aperçoit une autre caméra. 10:27:04:00 défilé des élèves de l'école populaire de guerre. 10:27:52:00 défilé des infirmières. 10,28,06 les volontaires du travail, leur pelle sur l'épaule. 10,28,20 départ de Companys pour la visite du champ avec Ragasol et Martin, secrétaires du comité pro-armée populaire, au son de La Jeune Garde. Vues sur la cantine du camp. 
    10:29:02:0110:30:35:0000:01:32:24L'après-midi, la jeunesse catalane s'entraîne à des exercices militaires dans le stade de Barcelone. Défilé militaire, exercices sportifs (lancement de bombes). Companys assiste à la cérémonie. "Sur cette action se termine le mois de mobilisation en faveur de l'armée populaire régulière." 
  • Espagne - Guerre d'Espagne, lutte anti-franquiste