Mon compte    |    Inscription

ciné-archives fonds audiovisuel du pcf mouvement ouvrier et démocratique

Catalogue d'exploitation

Version Impression
COLONIES DE VACANCES DE BAGNOLET
    • Genre
    • Documentaire
    • Année
    • 1932
    • Coloration
    • Noir & Blanc
    • Son
    • Muet
    • Durée
    • 00:49:00
    • Réalisateur
    • ANONYME
    • Format original
    • Film 16 mm
  • Ce film expose le combat d'une municipalité ouvrière et communiste pour envoyer ses enfants à la mer en créant la première colonie de vacances à Bagnolet. Après un exposé descriptif du quotidien des enfants vivants dans des taudis et jouant dans les ruisseaux, on voit les jeunes colons sur l'île d'Oléron, au centre de La Vignerie.
    La municipalité de Bagnolet se bat ainsi contre l'héritage de l'ancienne mairie (conquise en 1928) et l'hostilité des services de la préfecture. Le système de placement des enfants en Haute-Loire par l'ancienne municipalité est évoqué, de manière dépréciative, (carences au niveau de l'hygiène, de l'alimentation et de la surveillance).
    Le second volet de Colonies de vacances décrit par contre avec enthousiasme le parcours des jeunes administrés : la pesée des enfants, l'épouillage, le départ en car et en train, la cantine et le dortoir, la coopérative et l'infirmerie, les pique-niques, la sieste et les bains à la mer, et, de retour au foyer (L'Humanité est sur la table), la lettre de remerciement aux élus...

    Ce film de propagande marie anticléricalisme et culture prolétarienne, hygiéniste et collectivisme. Au noir du clergé, à la crasse de certaines campagnes, s'oppose la lumière de la colonie balnéaire et communiste. Colonies de vacances fut diffusé par le Secours Ouvrier International.
    La municipalité de Bagnolet inaugura la colonie de vacances de la Vignerie en 1932

    Générique : « Une réalisation de la municipalité communiste de Bagnolet ».
    Lieux et monuments : Bagnolet (la ville et ses taudis, la mairie parée du drapeau rouge), Haute-Loire (église, procession, travaux agricoles), Oléron (centre de la Vignerie, Boyarville).
    Personnalité : Alphonse Delavois (1er adjoint au maire de Bagnolet)

    Note : Remarquablement filmé et monté, ce film nous offre de très belles images documentaires entrecoupées d'intertitres « éloquents» :
    "Parmi ces enfants d'ouvriers, certains plus déshérités vivent dans des taudis insalubres. C'est dans le but de donner malgré tout un peu d'air frais à ces enfants victimes de l'Anarchie du Régime Capitaliste et dont le nombre augmente sans cesse, que l'1/2uvre des colonies de vacances a été créée / ....1928, Victoire du Bloc Ouvriers Paysans. Les élus ouvriers, dès leur installation à la Mairie vont s'efforcer de donner à l'enfance ouvrière une colonie, vaste, saine, ensoleillée installée dans un endroit salubre et dans un site aux beautés naturelles. Leur choix se porte sur l'Ile d'Oléron- L'Ile d'Oléron bénéficie du grand souffle vivifiant de l'Atlantique, atténué, tamisé par les forêts de pins qui la bordent. ..... Mais ? / 30 juin 1930 ?... / ... retour du dossier avec demande de renseignements complémentaires sur la nature de l'eau potable - 9 Octobre 1930 ?... / ... retour du dossier avec demande de renseignements complémentaires sur l'installation de la fosse d'aisances-- 7 Juillet 1931 ?... / ... retour du dossier, les W.C étaient jugés par ces MESSIEURS DE LA PREFECTURE, en nombre insuffisant / 6 Août 1932 ?... / La Préfecture de la Seine estimant cette réalisation trop somptueuse pour des enfants d'ouvriers, après deux années de démarches des Elus ouvriers, invite la Municipalité Communiste à remanier son projet en choisissant des matériaux légers, peu coûteux.....NOIR... .../ La colonie d'Oléron réalisation des élus ouvriers de Bagnolet doit être applaudie et soutenue par les travailleurs. Mais cet effort nécessaire ne résout pas le problème de l'enfance malheureuse, seul le renversement du Régime Capitaliste et le passage du pouvoir dans les mains des ouvriers et des paysans comme en Union Soviétique apportera la santé et la joie en détruisant les causes de cette misère.

    Lieux de consultation : Ciné-Archives, Archives françaises du film, Archives départementales de la Seine-Saint-Denis, Forum des images, BNF
  • tc intc outduréedescriptionmots clés
    01:00:14:0001:00:23:0000:00:09:001. Bagnolet dans les années 1930: Carton : "UNE RÉALISATION DE LA MUNICIPALITÉ COMMUNISTE DE BAGNOLET"/ . Suivi du titre. Banlieues rouges, « communisme municipal »
    01:00:23:0101:02:10:0100:01:47:00Prologue "Plan aérien de la ville puis plongée sur une rue pavée. Une femme prend de l'eau à une fontaine. Sortie d'école et jeux suivi du carton : " PARMI CES ENFANTS D'OUVRIERS, CERTAINS PLUS DÉSHÉRITES VIVENT DANS DES TAUDIS INSALUBRES " /Série de plans sur les taudis. Nouveau carton/ "DANS UNE DE CES BARAQUES, SEMBLABLES A TANT D'AUTRES". intérieur d'un logement où sont attablés deux jeunes garçons et leurs parents. Contexte : années 1930 Lieux : Bagnolet Descripteurs : Bagnolet / taudis / ANNÉES 1930 / colonie de vacances / famille/ enfance 
    01:02:10:0201:03:12:0500:01:02:032. Le placement dans les fermes : Carton "LA JOIE DES VACANCES APPROCHENT". Deux jeunes garçons semblent raconter un séjour à la campagne, illustré par des plans d'animaux d'élevage - vaches, chevaux de trait - suivis d'un carton "MAIS !..."Retour dans l'appartement familial. Portrait fixe du père dont le regard est soucieux. Les images - plan sur un panneau indiquant "on embauche pas" et sur un porte-monnaie ne comportant que quelques pièces suggèrent que la famille est confrontée au chômage et à la pauvreté.  
    01:03:12:0601:03:37:0600:00:25:00Carton : "C'EST DANS LE BUT DE DONNER MALGRÉ TOUT UN PEU D'AIR FRAIS À CES ENFANTS VICTIMES DE L'ANARCHIE DU RÉGIME CAPITALISTE ET DONT LE NOMBRE AUGMENTE SANS CESSE QUE L'ŒUVRE DES COLONIES SCOLAIRES A ÉTÉ CRÉÉE. HIER." Plan sur l'Hôtel de Ville de Bagnolet.  
    01:03:37:0701:04:48:0000:01:10:18 Carton : "SOUS LA PRESSION DES OUVRIERS, LES ANCIENNES MUNICIPALITÉS AVAIENT BIEN ACCORDE PARCIMONIEUSEMENT LES FONDS NÉCESSAIRES A CETTE ŒUVRE, MAIS PARTISANTES DU MOINDRE EFFORT, ELLES SE CONTENTAIENT DE CONFIER A UNE ORGANISATION PRIVÉE LE SOIN DE PLACER INDIVIDUELLEMENT LES ENFANTS CHEZ LES PAYSANS DE HAUTE-LOIRE " Les plans montrent l'engouement religieux d'un village : clocher, procession, sortie de messe.  
    01:04:48:0101:05:36:0500:00:48:04Carton : " C'EST DANS CE MILIEU NOIR, SOUS LA CONTRAINTE MORALE DE FAMILLES BIEN PENSANTES QUE NOS ENFANTS PASSAIENT LEURS VACANCES". Images d'intérieur d'une ferme misérable et, ou la religion occupe une grande place.  
    01:05:36:0601:05:49:0700:00:13:01Carton : " LA NOURRITURE Y ÉTAIT IRRATIONNELLE, ET LE COUCHAGE BIEN SOUVENT INSUFFISANT". Préparation du repas, quelques oignons sont frits à la poêle.  
    01:05:49:0801:06:02:0000:00:12:17Carton : "LES PRINCIPES ÉLÉMENTAIRES D'HYGIÈNE ET DE PROPRETTE CORPORELLE, SI NÉCESSAIRES A DES PETITS Y ÉTAIENT SOUVENT MÉCONNUS". Un enfant endormi dans un grand lit.  
    01:06:02:0101:07:14:1000:01:12:09Carton : " LE PLACEMENT INDIVIDUEL AVAIT D'AUTRES MULTIPLES TRAVERS. PENDANT DES HEURES ENTIÈRES, PAR MANQUE DE SURVEILLANCE, LES ENFANTS SE TROUVAIENT LIVRES A EUX-MÊMES ET A ET A DE MULTIPLES DANGERS". Gros plan sur un enfant cueillant et mangeant des mûres, jeu dans un arbre, au bord d'un plan d'eau. Un tourbillon dans l'air et sur l'eau suggère que les enfants se sont noyés.  
    01:07:14:1101:07:24:0400:00:09:18Carton : "CERTES L'AIR Y ÉTAIT PUR, L'ENFANT CONNAISSAIT LE CALME DES CHAMPS ET QUELQUEFOIS L'ABONDANCE DES ALIMENTS, MAIS CELA ÉTAIT INSUFFISANT". Contexte : Années 1930 Descripteurs : Bagnolet / chômage /mairie / vacances / famille / crise / exploitation agricole / paysan / colonie de vacances / RELIGION / enfance Chômage - Colonie de vacances - Enfance - Ouvrier agricole - Religion - Vacances
    01:07:24:0501:07:34:0000:00:09:203. Les obstacles à l'achat de la propriété : Carton : "1928 ... VICTOIRE DU BLOC OUVRIERS-PAYSANS". Plan sur la mairie et drapeau rouge artisanal.  
    01:07:34:0101:10:01:0000:02:26:24Carton : "LES ÉLUS OUVRIERS DES LEUR INSTALLATION A LA MAIRIE VONT S'EFFORCER DE DONNER A L'ENFANCE OUVRIÈRE UNE COLONIE, VASTE, SAINE, ENSOLEILLÉE INSTALLÉE DANS UN ENDROIT SALUBRE ET DANS UN SITE AUX BEAUTÉS NATURELLES. LEUR CHOIX SE PORTE SUR L'ILE D'OLERON". Une carte situe l'île suivie d'un nouveau carton: /"L'ILE BÉNÉFICIE DU GRAND SOUFFLE VIVIFIANT DE L'ATLANTIQUE (....), tous les atouts du lieux y sont énumérés : forêt de pins, pêche, culture de huîtres. Un voilier rentre au port et s'apprête à accoster. Un baigneur profite des vagues, un pêcheur à pied ramasse des coquillages. Une carte de l'île indique précisément où se trouve la colonie. La colonie est présentée avec en alternance des images de la propriété et des graphismes animés indiquant sa surface, son coût.  
    01:10:01:0101:10:48:0000:00:46:24Carton : "NOS PETITS ALLAIENT ENFIN POUVOIR BÉNÉFICIER DE CELLE RÉALISATION !...MAIS ?: la séquence retrace par de longs cartons explicatifs et bancs-titres de documents administratifs la confrontation entre la municipalité et la préfecture qui entrave l'acquisition de la propriété.  
    01:10:48:0101:11:12:0000:00:23:24Carton : "LA PRÉFECTURE DE LA SEINE ESTIMANT CETTE RÉALISATION TROP SOMPTUEUSE POUR DES ENFANTS D'OUVRIERS, REFUSE, APRÈS DEUX ANNÉES ! DE DÉMARCHES DES ÉLUS OUVRIERS LES CRÉDITS NÉCESSAIRES À SON AMÉNAGEMENT DÉFINITIF ET INVITE LA MUNICIPALITÉ COMMUNISTE A REMANIER SON PROJET EN CHOISISSANT DES MATÉRIAUX LÉGERS, PEU COUTEUX. ENTRE TEMPS, FACE À CETTE VOLONTÉ MANIFESTE DE SABOTER L'ACTION SOCIALE D'UNE MUNICIPALITÉ COMMUNISTE, LES ÉLUS OUVRIERS DE BAGNOLET PRIRENT LA DÉCISION D'INSTALLER D'UNE FAÇON SOMMAIRE MAIS SUFFISANTE LA COLONIE D'OLERON ET D'Y ENVOYER DÈS CETTE ANNÉE (1932) 120 GOSSE D'OUVRIERS/. Contexte : années 1930 Lieux : Ile D'Oléron Descripteurs : drapeau rouge / Ile D'Oléron / mairie / paysan / Bagnolet / Seine / colonie de vacances / Bloc ouvrier et paysan / enfance 
    01:11:14:0001:13:51:0000:02:37:004. Le départ, le voyage, l'arrivée : Deux cartons se succèdent l'un indique que : "MALGRÉ TOUTES CES EMBUCHES LES ENFANTS VONT PARTIR" ; l'autre carton précise qu'une fois : "LES FORMALITÉS D'INSCRIPTION ET DE VISITE REMPLIES, ON PROCÈDE AUX DERNIERS PRÉPARATIFS DE DÉPART". Plans sur la pesée, en plein-air et en public des enfants et remise d'un béret à chacun. Gros plans sur des enfants lors de l'essayage du béret. Un carton nous apprend que les enfants sont conduits à la gare Montparnasse. Une locomotive à vapeur quitte la gare. Quelques plans d'enfants dans le train puis une carte animée visualise le trajet. Arrivée. Les petits descendent du train.  
    01:13:51:0101:14:53:0000:01:01:24Au port, les enfants attendent d'embarquer sur le bateau qui les conduit à l'île. Ils embarquent et là encore, une carte animée simule le voyage. Un carton annonce l'arrivée au château d'Oléron. Les enfants débarquent du bateau à vapeur.  
    01:14:53:0101:16:15:0000:01:21:24Une succession de cartons, une carte précédent l'arrivée en voiture, des enfants dans la propriété. Un carton précise que la vie de la colonie est organisée minutieusement et "outre du bon temps, les enfants doivent s'habituer à un esprit de fraternité collective".  
    01:16:15:0101:17:09:0000:00:53:24Les enfants s'habillent avec le costume de la colonie. Des lingères lavent et repassent leurs vêtements personnels qui sont "rangés dans un casier individuel". Contexte : années 1930 Lieux : Ile D'Oléron Descripteurs : AUTOMOBILE / bateau / port / colonie de vacances / collectivisme / fraternité / train /hygiénisme 
    01:17:13:0001:18:11:0000:00:58:005. Le quotidien de la colonie : Les garçons font leur lit, vue d'ensemble du dortoir. Les lits y sont collés les aux autres. Petit-déjeuner : les enfants avalent goulûment des tartines trempées dans des bols de lait.  
    01:18:11:0101:19:05:0000:00:53:24Un carton annonce l'ouverture de la coopérative. Un texte défilant en précise le sens "L'ARGENT DE POCHE REMIS AUX ENFANTS PAR LES PARENTS EST CENTRALISE AU SEIN DE LA COOPÉRATIVE, CE QUI PERMET D'APPORTER QUELQUES DOUCEURS AUX PETITS COLONS DÉSHÉRITES". Un nouveau texte et des documents bancs-titrés, notent que "les comptes de chacun sont tenus à jour pour être remis aux parents" .  
    01:19:05:0101:19:39:0000:00:33:24Infirmerie. Plans successifs d'un groupe d'enfants attendant la consultation, d'une étagère de flacons, d'une fillette en soin. Un carton indique que : "LE MOINDRE BOBO FAIT L'OBJET DES SOINS ATTENTIFS D'UNE INFIRMIÈRES DIPLÔMÉE". Gros plan sur la pose de pansements.  
    01:19:39:0101:20:10:0000:00:30:24Hygiène, une femme vérifie si les enfants ont des poux.  
    01:20:10:0101:21:20:0000:01:09:24L'heure du goûter pris dans la cours de la Vignerie suivi dune séance d'écriture aux parents puis par la cueillette d'amandes.  
    01:21:20:0101:21:54:0000:00:33:24Preuve des préoccupations hygiénistes, une longue séance est consacrée à la vérification des mains des enfants avant le déjeuner. "LES MAINS SONT NETTOYÉES ET VISITÉES AVANT LES REPAS ", informe un nouveau carton.  
    01:21:54:0101:24:13:0000:02:18:24Une pendule indiquant midi, conduit dans les cuisine où des plats mijotent dans de grands faitouts. Des menus sont ensuite sobrement énumérés. Les enfants sont au réfectoire. Ils mangent avec appétit une nourriture abondante.  
    01:24:13:0101:29:35:0000:05:21:24Les enfants partent pour la plage, en rang. Ils forment une longue colonne. En tête du groupe, une fillette porte un drapeau. Les colons surgissent des dunes et s'élancent sur la plage. La baignade fait l'objet d'une longue séance. Sortie de l'eau puis goûter pris cette fois, sur la plage. La séance montre les mesures draconiennes de sécurité prises lorsque la mer est houleuses.  
    01:29:35:0101:32:58:0000:03:22:24Un carton annonce, qu'une fois par semaine, les enfants vont à la pêche pied et pique-nique à Boyarville. Plan large sur les pêcheurs à pied traditionnels associés aux enfants qui ramassent des coques. Une pleine bassine de coques a été pêchée. Elle sera consommée lors du pique-nique sous les pins. L'heure est ensuite à la sieste puis plus tard au dernier bain du séjour. Les enfants font face à la mer, l'un d'eux porte le drapeau. Contexte : années 1930 Lieux : Ile D'Oléron Descripteurs : mer / goûter/ hygiénisme / solidarité / coopérative / colonie de vacances / enfance 
    01:32:58:0601:33:37:1200:00:39:066. La fin des vacances : Carton "APRÈS UN BON VOYAGE DE RETOUR, NOS COLONS ARRIVENT A BAGNOLET". A leur descente de car, ils sont accueillis par leurs parents puis une réception a lieu à la mairie.  
    01:33:37:1301:35:09:0000:01:31:12On retrouve la famille présentée au début du film. Deux garçons hilares racontent leur séjour. Ils écrivent aux élus ouvriers pour dit un carton : "LES REMERCIER DES EFFORTS QU'ILS ONT FAIT". Porte-plume en main, ils s'appliquent à rédiger leur lettre. Un long texte défile, il s'agit d'un appel à la population pour qu'elle soutienne la colonie. Le discours note que cette réalisation ne résout pas le problème de l'enfance malheureuse. Il faudrait pour cela "renverser le régime capitaliste et que le pouvoir passe dans les mains des ouvriers et des paysans, comme en URSS."  
    01:35:09:0101:35:59:0000:00:49:24Le film s'achève sur une marche d'enfants, qui avancent en chantant. Le cortège est ouvert par un garçonnet portant un ballon et un autre, un drapeau. suit le texte de la chanson de la colonie : "Tout la haut sur la butte La bas à Bagnolet Nos copains qui culbutent N'ont pas l'honneur complet R'tirons nos bérets rouges Et nos costumes kakis Sur la plage où l'eau bouge Notre peau s'est brunie On pêche des bigorneaux On s'baigne, on saute dans l'eau Ça creuse les estomacs Mais y a d'quoi piquer au plat. Voilà les gosses de la Vignerie Qui bien loin du mauvais air Font un séjour à la mer Les gosses de riches en pleurent d'envie Il n'y a pas qu'des prisons A OLERON Ceux qui combattent les communistes Auraient bien fait de faire comme eux Voilà les gosses de la "Vignerie" Du plus p'tit jusqu'au plus grand On est heureux , on est content. " 
    01:35:59:0101:36:10:0000:00:10:24Le film s'achève sur le gros plan d'un drapeau portant une faucille et un marteau. Contexte : années 1930 Lieux : Ile D'Oléron Descripteurs : Bagnolet / U.R.S.S. / mer / mairie / vacances /paysan / famille/ drapeau rouge / faucille et marteau / colonie de vacances / enfance 
  • Bagnolet (93) - Banlieues rouges, « communisme municipal » - Chômage - Colonie de vacances - Delavois Alphonse - Enfance - Enfant - Loisirs et vacances - Oléron (île d') (17) - Ouvrier agricole - Plage - Politique sociale - Religion - Vacances
Contact
Plan du site
Mentions légales
Condiitons générales
de vente

Soutenir Ciné-Archives
 

Suivez-nous :
FacebookTwitterDailymotion

Recevoir la lettre d'information

OK
Se désinscrire
Partenaires :
Archives francaise du filmSeine Saint DenisBnFForum des images
Avec le soutien de :
CNCFondation Gabriel PériMinistère Cultureile de FranceMairie de paris
Powered by diasite